Vincent Bouin est directeur Marketing au sein de Coca-Cola France. Avec son équipe, il s’appuie sur des analyses fouillées du passé, des tendances et des besoins des consommateurs pour proposer des boissons toujours plus innovantes. Où en est The Coca-Cola Company en 2019 ? Décryptage.

Honest, Fanta, Sprite, Fïnley, Fuze Tea ou encore Coca-Cola Energy… Pouvez-vous nous rappeler combien de marques existent aujourd'hui dans le portefeuille The Coca-Cola Company ?

Vincent Bouin : En plus de celles citées précédemment, nous avons dans le portefeuille français de boissons The Coca-Cola Company, Coca-Cola avec ou sans sucres, Coca-Cola light taste, Powerade, Hawai, Smartwater, Minute Maid, Innocent et Tropico récemment acquis. Soit un total de 13 marques et 4 marques gérées par nos équipes d’incubateurs : Adez, Appletizer, Royabliss et Coca-Cola signature mixers.

Et cela, sans compter les catégories de boissons d’une même marque. Nous construisons notre portefeuille pour répondre à un maximum de motivations que les consommateurs expriment au quotidien. De l’hydratation au besoin d’énergie, en passant par la nutrition, le partage et les moments pour soi, il y a une multitude de réponses possibles.

Parmi toutes ces réponses possibles, voyez-vous une tendance se démarquer ?

Vincent Bouin : En effet, les boissons sans sucres et faibles en calories sont de plus en plus plébiscitées et progressent plus vite que les boissons sucrées. Pour l’exemple, les jus de fruits sont en retrait en 2019 par rapport à 2018, là où des boissons comme les thés glacés prennent le dessus notamment grâce à des offres moins sucrées comme Fuze Tea ou Honest. En ce qui concerne Coca-Cola, les sans sucres sont en croissance volume à 2,2% tandis que l’Original à -3,5%.

Autre grande tendance : les moments pour soi, se ressourcer ou se reposer. Pour y répondre nous avons deux marques et produits qui y répondent très bien comme Fuze Tea avec sa fusion des saveurs du thé, des fruits et des plantes, et Coca-Cola light taste dont ses variantes Mangue et Citron Vert.

Nous avons pu retrouver les tous premiers contenants du Coca-Cola à l’occasion des 100 ans de la marque en France. Pouvez-vous nous parler des divers formats proposés aujourd’hui ?

Vincent Bouin : Aujourd’hui Coca-Cola existe dans une multitude de contenants. Le plus iconique étant bien sûr la bouteille en verre que nous relançons sur le circuit alimentaire en petit panier de 4 x 20 cl. La bouteille en verre est le format de dégustation “perfect serve” dans les cafés et restaurants en 25 ou 33 cl, et aussi à la maison. La canette existe en 15 et 33 cl, les bouteilles en plastique de 375 ml à 2 l, pour s’adapter à toutes les occasions, seul ou à plusieurs, en déplacement…

La multiplicité des marques, des catégories et des packagings découle d’une volonté de répondre à tous les besoins des consommateurs. C’est l’occasion souvent qui motive le choix du contenant. Une bouteille refermable est quasiment indispensable lorsque l’on se déplace tandis qu’une bouteille en verre permettra de magnifier l’expérience de l’apéritif ou d’une table bien dressée.

Comment arrivez-vous à anticiper ces besoins ?

Vincent Bouin : Nous avons des études sur les habitudes et motivations des consommateurs qui nous permettent de quantifier chaque occasion et surtout la motivation profonde derrière chacune de ces occasions. Nous sommes alors en mesure de proposer le bon produit et le bon message dans nos campagnes publicitaires.

Pour finir, François Gay-Bellile, président-directeur général de Coca-Cola France, souhaite “entrer sur le marché avec une nouvelle marque dans une nouvelle catégorie, chaque année”. Un sacré défi non ?

Vincent Bouin : Un vrai défi que nous avons relevé avec succès jusque-là. Fuze Tea est la première innovation des produits de grande consommation. Aussi, le rachat de Tropico en 2018 a confirmé nos ambitions. Pour la suite, Smartwater ou Coca-Cola Energy vont nous permettre de continuer sur ce chemin. Stay tuned !