Comme toute célébrité qui se respecte, la boisson Coca-Cola fait l’objet des rumeurs les plus folles… et les plus reconnaissables. En voici dix des plus parlantes, et leurs réponses « directement de la bouche du cheval », comme on dit en Amérique.

Fondée en 1886 par un pharmacien, les boissons Coca-Cola sont présentes dans tous les pays du monde. Une véritable « success story », qui s’accompagne de rumeurs. Caféine, aspartame, ostéoporose ou pastilles mentholées, vous allez enfin connaître le vrai du faux.

1. Le Coca-Cola pourrait être utilisé comme produit décapant

VRAI OU FAUX ? 10 rumeurs au sujet de Coca-Cola

En vrai :

Oui ! En théorie il est possible de nettoyer une pièce de monnaie ou la grille d'un four avec du Coca-Cola. Et cela grâce à l’acide phosphorique, un ingrédient alimentaire utilisé dans certaines de nos recettes. Ajouté pour apporter un goût acidulé, il accentue notamment les arômes dans les boissons rafraîchissantes. Se mariant très bien avec le citron, vert ou jaune, le Coca-Cola présente une acidité équivalente au jus dudit agrume. Pour autant, un produit d’entretien habituel est plus efficace et mieux adapté. Il est notamment sans sucre. Qui lui, pour le coup, colle. Et ne sert pas à grand-chose pour les grilles du four, qui se nettoient déjà très bien avec du gros sel, du vinaigre blanc ou encore du bicarbonate. Ou du jus de citron, encore lui.


2. Le Coca-Cola agirait sur le calcium présent dans les os

VRAI OU FAUX ? 10 rumeurs au sujet de Coca-Cola

En vrai :

Non. Il est vrai que le lait se sépare lorsqu’il est mélangé à du Coca-Cola. Néanmoins cela n’est aucunement indicatif d’un quelconque lien entre boissons gazeuses et développement de l’ostéoporose. Le Coca-Cola contient de l’acide phosphorique, un ingrédient alimentaire sans risque, utilisé dans certaines de nos boissons. Lorsque vous mélangez du Coca-Cola et du lait, l’acide phosphorique provoque le caillement et la séparation du lait. Cette réaction est similaire à ce qui se produit dans la fabrication du fromage lorsque des acides comestibles, tels que le vinaigre ou l’acide citrique, sont utilisés. Vous obtenez un effet similaire si vous mélangez du lait avec d’autres boissons acides, telles que le jus d’orange.
Selon la Fondation Internationale contre l’Ostéoporose, la consommation de boissons gazeuses contenant de l’acide phosphorique n’affaiblit pas vos os, ni ne cause d’ostéoporose. La clé pour des os sains et solides est d’avoir un régime varié et équilibré, avec suffisamment de calcium, de vitamine D et d’autres nutriments, conjointement à une activité physique appropriée.


3. Coca-Cola serait un excitant

VRAI OU FAUX ? 10 rumeurs au sujet de Coca-Cola

En vrai :

Cela dépend de chacun. Chaque personne possède une sensibilité propre à la caféine. Le Coca-Cola en contient une quantité infime, surtout par rapport… au café par exemple. Jusqu’à trois fois moins (pour 25cl de Coca-Cola et 20cl de Café). L’arabica peut s’avérer être un bon mètre-étalon : certaines personnes sont empêchées de dormir par une tasse, d’autres ne peuvent pas terminer le dîner sans un expresso. Mais en général, elles le savent déjà. Ça a beau être pour la science, en fait on ne doit rien consommer avec excès. C’est la base.


4 . L’aspartame contenue dans le Coca-Cola serait mauvais pour la santé

VRAI OU FAUX ? 10 rumeurs au sujet de Coca-Cola

En vrai :

Non. L'aspartame est l’un des ingrédients qui fait l'objet des études les plus approfondies. Les experts, et non des moindres, l’Organisation mondiale de la Santé, l’Organisations des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture, et l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) considèrent l'aspartame comme un ingrédient sûr. On le rappelle, l’aspartame remplace le sucre dans de nombreux aliments et boissons pour réduire partiellement ou totalement les apports en calories suivant la demande des consommateurs. Chez Coca-Cola, on utilise aussi d’autres édulcorants : le sucralose, l’acésulfame de potassium ou l’extrait de stévia (appelé aussi glycosides de steviol). Bon à savoir, nous nous engageons à réduire de 10% la teneur moyenne en sucre ajouté dans nos boissons d’ici 2020.


5. Coca-Cola gaspillerait beaucoup d’eau pour sa production

VRAI OU FAUX ? 10 rumeurs au sujet de Coca-Cola

En vrai :

Non, en fait. L’eau est évidemment un ingrédient nécessaire à la production des boissons Coca-Cola, qui en contiennent une quantité importante. Bien. Dans tous les pays où Coca-Cola a implanté sa fabrication, de l’eau est restituée au milieu naturel, comme en France, où Coca-Cola et WWF s'engagent pour la restauration d'une zone humide en Camargue. L’objectif était même d’arriver à rendre l’intégralité de l’eau utilisée à la nature et aux populations d’ici 2020. Le truc c’est que grâce à 248 projets communautaires mis en place dans 71 pays, cet objectif a été atteint… avec près de cinq ans d'avance.


6. Le Coca-Cola et les dragées à la menthe : un mariage explosif

VRAI OU FAUX ? 10 rumeurs au sujet de Coca-Cola

En vrai :

Oui, c’est le moins qu’on puisse dire, en extérieur du moins. Lorsque vous introduisez des dragées à la menthe dans une bouteille de Coca-Cola, vous pouvez obtenir un véritable geyser de soda qui jaillit de la bouteille. Toutefois, rassurez-vous, l’effet ne se répète pas en mangeant ces mêmes dragées à la menthe après avoir bu du Coca-Cola. Mais comment est-ce possible ? L’éruption est provoquée par l’enrobage rugueux du bonbon. Lorsqu’il est plongé dans une boisson gazeuse, il se forme rapidement de nombreuses bulles à sa surface. Or l’enrobage commence à se dissoudre dès que vous mettez le bonbon dans la bouche. Nous avons fait l’expérience en interne et RAS !


7. Le Coca-Cola contiendrait de la cocaïne

VRAI OU FAUX ? 10 rumeurs au sujet de Coca-Cola

En vrai :
Comment dire… Non. Coca-Cola ne contient ni cocaïne ni aucune autre substance illicite : cette substance n’a jamais été un ingrédient ajouté à la boisson depuis sa création.


8. Une dent plongée toute la nuit dans du Coca-Cola se dissoudrait au petit matin

VRAI OU FAUX ? 10 rumeurs au sujet de Coca-Cola

En vrai :

En toute simplicité. Eh bien Non, le Coca-Cola ne peut pas faire disparaître une dent comme ça, en l’espace d’une nuit de sommeil. Même si vous arrivez à passer huit heures à dormir la bouche pleine de Coca-Cola – voire vingt-quatre heures suivant les « études ». En revanche, on le sait, l’acidité et la teneur en sucre de certains aliments ou boissons peuvent accroître les risques de carie -surtout chez les enfants et adolescents - et d’érosion dentaire, en cas de forte consommation. De toute façon, c’est votre dentiste qui a raison.


9. Coca-Cola aurait créé l’image populaire du Père Noël en rouge

VRAI OU FAUX ? 10 rumeurs au sujet de Coca-Cola

En vrai :

C’est compliqué, mais plutôt oui. On ne plaisante pas avec le Père Noël. Nous ne pouvons certainement pas revendiquer la couleur rouge de son manteau, même si c’est une partie de l’identité de Coca-Cola. En effet, dans de nombreuses références sur son origine, le Père Noël arbore déjà un costume rouge, notamment dans les illustrations du célèbre caricaturiste Thomas Nast et les cartes postales de Louis Prang. Toutefois, Coca-Cola a modestement participé à façonner l’image moderne du Père Noël, cet homme débonnaire et généreux à l’emblématique barbe blanche. Les publicités de Coca-Cola ont pu influencer – et standardiser - la manière dont la plupart d’entre nous le perçoivent aujourd’hui. Avant, le personnage était représenté de nombreuses manières différentes, parfois même sous les traits d’un lutin. Il fallait lui donner bonne presse, et qu’on le connaisse et le reconnaisse une bonne fois pour toutes. C’est en décembre 1931 que Coca-Cola confirme cette image joviale et humaine du Père Noël, sous le crayon de l’illustrateur Haddon Sundblom. De 1931 à 1964, c’est lui qui dessinera les publicités Coca-Cola de fin d’année mettant le Père Noël en avant. Ces mêmes images figurent toujours aujourd’hui sur certaines bouteilles, boîtes et autres emballages.


10. Le gaz carbonique du Coca-Cola favoriserait la cellulite

VRAI OU FAUX ? 10 rumeurs au sujet de Coca-Cola

En vrai :

Lisez bien jusqu’à la fin. La cellulite, qui donne un aspect « peau d’orange » à la peau, se forme lorsque les cellules adipeuses stockées dans le tissu dit « conjonctif », situé immédiatement sous la peau, se concentrent. Bien. Mais les causes de la cellulite sont mal connues. On peut tenter un début de réponse, quand même. Parmi les facteurs suspectés de jouer un rôle dans sa formation figurent la génétique, les hormones, l’alimentation et d’autres facteurs liés au mode de vie tels que le tabagisme ou le manque d’activité physique. Elle touche principalement les femmes – pas de bol, mesdames. Elle touche aussi les hommes, on vous rassure, même si du coup, ils ne sont pas majoritaires. La cellulite peut s’aggraver par excès de poids, mais peut tout aussi bien survenir quelle que soit votre morphologie. Ah, et au fait, il n’existe pas un seul aliment ou une seule boisson responsable de la cellulite. Voilà.