Depuis quelques années, le phénomène des femmes entrepreneures prend de l’ampleur ! Une tendance qui a progressé de 10 % dans le monde selon le rapport 2016-2017 du Global Entrepreneurship Monitor (GEM). Menée dans plus de 74 pays, cette étude fait part d’une nette progression depuis 2014-2015 avec un écart homme-femme réduit de 5 %. L’entrepreneuriat au féminin ? Une réalité qui traverse les frontières et qui façonne le monde de demain.

En deux ans, elles ont été plus 163 millions dans le monde à créer une entreprise. C’est le chiffre événement de la nouvelle étude du Global Entrepreneurship Monitor (GEM). La preuve par A plus B que les femmes contribuent de plus en plus à la croissance, mais aussi au bien-être social.

Une tendance encore naissante en Europe

Derrière ces indicateurs mondiaux, se cachent pourtant de fortes variations d’un pays à l’autre. Paradoxalement, le vieux continent européen est loin de se placer parmi les précurseurs dans le développement de l'entrepreneuriat féminin. En France, en Allemagne ou en Italie, elles ne sont que 3 % à devenir entrepreneures.

Moins nombreuses, ces entrepreneures européennes sont pourtant plus diplômées que leurs homologues masculins (avec une moyenne de 22 %). Moins susceptibles de créer leur entreprise, les Européennes n’en sont pas moins motivées ! Selon l’étude, elles sont de plus en plus à estimer qu’il existe, pour elles, de vraies opportunités du côté des start-ups.

Une opportunité pour les femmes sous-diplômées

Sur le niveau de formation, l’étude du GEM est sans appel : moins une femme est éduquée, moins elle aura d’opportunités d’être embauchée par une entreprise. Une situation qui pousse les femmes qui vivent dans des pays en développement à lancer leur propre affaire !

À l’image d’Emmanuelle Devos dans le nouveau film “Numéro Une”, les femmes rencontrent en moyenne plus de difficultés que les hommes dans le monde du travail. Sur le champs de l'entrepreneuriat, cela ne les empêche pas d’être aujourd’hui plus nombreuses que leurs homologues masculins dans des pays comme l’Indonésie, les Philippines, le Mexique ou le Brésil !

En prenant leur envol, ces femmes peuvent ainsi apporter un revenu à leurs familles, générer des emplois dans leurs communautés ou encore créer des produits et des services qui bénéficieront à toute la société. Une émancipation économique que soutient The Coca-Cola Company au niveau mondial avec son programme 5by20. Lancée en 2010, l’opération s’est promis d’accompagner plus de cinq millions de femmes entrepreneures dans le monde d’ici 2020.

Un engagement mu par l’idée que l’égalité et la mixité sont indispensables sur le plan éthique mais aussi pour le développement économique, la croissance et le progrès social à l’échelle mondiale.