Fondée en 2005, l’association Force Femmes s’est donné pour mission d’encourager l’emploi des femmes de plus de 45 ans. C’est animée par cette volonté qu’elle a lancé, en partenariat avec Coca-Cola France, les Journées de la création. Trois jours pendant lesquels se réunissent des centaines de femmes qui rêvent de monter leur entreprise autour de conférences et d’ateliers pratiques. Bénédicte nous raconte comment cette expérience lui a permis de croire en son projet.

Bénédicte a connu trois phases dans sa carrière professionnelle. Elle a d’abord passé 15 ans dans l’assurance crédit, puis 12 années en tant que dirigeante de syndicat professionnel. Depuis peu, elle se consacre à la réalisation d’un projet qui la passionne : elle souhaite fonder sa propre société pour accompagner des entreprises familiales, notamment pour structurer leur gouvernance.

Son objectif en tête, cette femme pleine d’énergie s’est vite rendu compte qu’elle n’y arriverait pas toute seule. Pour bénéficier du soutien qu’il lui manquait, elle s’est naturellement tournée vers Force Femmes. Et elle ne le regrette pas. Outre l’accompagnement personnel dont elle bénéficie, et les ateliers qui lui permettent de franchir une à une les étapes de la création d’entreprise, elle y a trouvé le réseau qui lui manquait jusque-là. « Il y a une très grand bienveillance au sein de l’association, ce qui nous donne l’occasion de nous retrouver, de travailler ensemble, et ça c’est primordial. La solitude que l’on peut avoir quand on crée sa société disparaît grâce à ce moyen-là. »

Désormais, Bénédicte a les idées claires. Elle souhaite continuer à développer son activité, à mieux la structurer. Elle réfléchit même à se lancer dans la mise en relation entre les start-ups et les entreprises familiales. Mais elle a tout de même un conseil pour toutes les femmes qui souhaiteraient l’imiter : « La création d’entreprise est tout de même un chemin difficile : il faut donc bien réfléchir avant de s’engager ! ».