Cet été, en partenariat avec Lemon Tri, Coca-Cola encourage et récompense les réflexes de tri grâce à des bornes de recyclage nouvelle technologie mises à disposition des festivaliers. Nous avons pu échanger avec Théo, chargé de développement chez Lemon Tri, à propos de ce nouveau dispositif de tri interactif.
 

Sur quels festivals serez-vous présents cet été ?

Nous sommes présents sur quatre festivals au total : Solidays, qui a eu lieu le 23 et 24 juin puis Garorock à Marmande, les Eurockéennes de Belfort et Musilac à Aix-les-Bains. Ce sont des festivals sur lesquels Coca-Cola est déjà présent et qui ont une affluence importante. Il fallait également qu’ils se montrent ouverts à cette nouvelle proposition.

Pouvez-vous nous expliquer le dispositif de recyclage mis en place en partenariat avec Coca-Cola sur les festivals de l’été ?

Nous avons mis en place des bornes interactives pour trier les déchets que nous avons positionnées dans les espaces de camping. Lorsque les festivaliers recyclent une cannette ou une bouteille, ce sont 50 centimes qui sont reversés à l’association soutenue par le festival en question. Les festivaliers peuvent également tenter de remporter un jeton à échanger contre une boisson sur le stand Coca-Cola.

Quel sera votre rôle durant ces festivals ?

Tout au long de l’été, un ambassadeur Lemon Tri expliquera au public le fonctionnement de la borne de tri et répondra à toutes les questions concernant le tri sélectif. Il sera également présent sur le stand Coca-Cola pour porter leurs engagements en matière de recyclage.

Vous avez expérimenté le dispositif ce week-end à Solidays qui ouvre la saison des festivals. Les festivaliers ont-ils été réceptifs aux consignes de tri ?

Oui, nous avons eu des retours très positifs concernant le dispositif. Les plus jeunes ont notamment adhéré au message et à la technologie « ludique » de la borne de tri. Ils se sont montrés très enthousiastes face à ce nouveau mode de collecte.

Avez-vous des objectifs chiffrés pour votre partenariat avec Coca-Cola sur les festivals de l’été ?

L’objectif premier de ce partenariat est de tester à grande échelle l’adhésion du public à cette nouvelle technologie de tri sélectif. Concernant les objectifs chiffrés, nous souhaitons récolter 2 500 euros de dons par festival, ce qui équivaut à 5 000 contenants recyclés.

Coca-Cola est très engagé dans les problématiques de recyclage et ses boissons sont consommées partout. Pensez-vous étendre votre partenariat à d’autres évènements ?

Par ce partenariat, nous souhaitions d’abord capter davantage de public, véhiculer un message en faveur du recyclage et communiquer sur les engagements de Coca-Cola. Ce fut également l’occasion de promouvoir de nouveaux outils de communication, comme le chatbot Mister Tri, créé par Citeo, qui a vocation à répondre à toutes les questions sur le tri sélectif. En fonction des retours et des statistiques que nous aurons à la fin de l’été, nous fixerons de nouveaux objectifs pour 2019.

Clarisse Fageolles, Responsable politique RSE chez Coca-Cola France, témoigne sur ce dispositif :
« Nous avons mis en contact les équipes de Lemon Tri et les équipes Coca-Cola qui travaillent sur les festivals pour mettre en place ce dispositif innovant de recyclage. Les retours des utilisateurs sont très bons et nous encouragent dans la poursuite de cet effort qui contribue à notre objectif de créer un monde sans déchets #WorldWithoutWaste »