À l’approche de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™, Coca-Cola, en partenariat avec la start-up Lemon Tri, prépare une nouvelle opération de collecte des déchets et de sensibilisation au tri sélectif. Dans les stades, les brigades du tri s’organisent...

Coca-Cola se donne les moyens d’atteindre les objectifs ambitieux fixés dans le cadre de sa feuille de route globale pour “Un Monde Sans Déchet” en s’appuyant sur la force du collectif et sur ses partenaires pour expérimenter de nouvelles solutions et améliorer les taux de recyclage en France. Le but ? Atteindre 100 % de collecte des emballages et intégrer 50 % de plastique recyclé dans ses bouteilles PET d’ici 2025 en France.

Une initiative ludique et pédagogique

À l’occasion de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™, dont Coca-Cola est partenaire, c’est tout naturellement que la marque s’est à nouveau associée à la start-up Lemon Tri. Au total, 55 machines de tri sont prévues dans différents lieux tels que les stades de football et lieux iconiques de la capitale. Et, pour bien démarrer, le Parc des Princes, le Groupama Stadium à Lyon, l’AccorHotels Arena, l’Orange Vélodrome à Marseille et le Matmut Atlantique à Bordeaux sont déjà équipés de bornes de tri.

Un principe simple et récréatif

Pour trier, rien de plus simple. Les machines intelligentes de Lemon Tri reconnaissent les emballages PET, les trient, les compactent et informe le consommateur sur l’importance de ce geste d’apparence anodin. Pour toute question, des ambassadeurs du tri sont présents afin de compléter les informations diffusées sur les bornes. À la clé de cette démarche vertueuse, des maillots, goodies, ou encore des tickets pour des matchs ou des concerts sont à gagner grâce aux partenaires de Coca-Cola.