Bien sûr Coca-Cola zero sucres existe toujours ! Vous en doutiez ? Bien que son nom et son look aient changé, sa recette et son goût unique, quant à eux, restent identiques.

« Un goût unique, avec ou sans sucres », voici l’objet de la campagne lancée par Coca-Cola pour présenter Coca-Cola sans sucres, la nouvelle appellation de Coca-Cola zero sucres. Le but de celle-ci ? Mettre en avant la personnalité et le goût unique que l’on retrouve à la fois dans Coca-Cola Original Taste et Coca-Cola sans sucres. Ces boissons s’adressent à une génération nouvelle de consommateurs qui partagent des valeurs telles que l’ouverture d’esprit, l’optimisme, la joie et le dynamisme !

Une nouvelle identité pour Coca-Cola zero sucres

Pour ceux qui s’interrogeaient sur la disparition de Coca-Cola zero sucres, rassurez-vous, il est toujours là ! Si son nom a changé, la recette et le goût restent exactement les mêmes. Seulement ne dites plus Coca-Cola zero sucres, mais Coca-Cola sans sucres !

Autre changement notable : le design de la canette. Parce que Coca-Cola sans sucres et Coca-Cola ont toutes deux un goût unique, Coca-Cola sans sucres a désormais un look très semblable à celui de son aîné Coca-Cola goût original. Si la couleur rouge domine dans les deux cas, un bandeau noir indiquant « sans sucres » en haut de la canette vient faire la différence entre les deux boissons. Vous ne pourrez pas vous tromper !

Et qui dit nouvelle identité, dit nouvelle campagne

Pour marquer le coup, Coca-Cola sans sucres part en tournée à l’occasion d’une nouvelle campagne de communication. Afin de mettre en avant le goût unique de Coca-Cola avec ou sans sucres, la marque propose une expérience immersive pour faire le test. Dans toutes les grandes villes de France, une canette mystère géante sème le doute… Avec ou sans sucres ? Difficile de valider définitivement son choix au moment de la dégustation à l’aveugle. Côté digital, ce ne sont pas moins de 1000 influenceurs qui osent se lancer dans l’aventure du blind test auprès de leurs communautés. Combien vont se tromper ? La réponse sur les réseaux sociaux !