Pour Coca-Cola, l’illustratrice Kanako a encapsulé Paris le temps d’une édition limitée. Sur des bouteilles de Coca-Cola et de Coca-Cola Zéro, elle a décliné dix quartiers emblématiques de la capitale en croquant des bâtiments iconiques ou des scènes de vie quotidienne. Journey a pu la rencontrer à l’occasion d’une séance de dédicaces au concept store « Nous », où se sont pressés collectionneurs et amateurs de Coca-Cola venus profiter de la présence de l’illustratrice pour personnaliser leurs bouteilles.
 

Pourquoi avoir fait de la Parisienne votre signature ? Pourquoi vous fascine-t-elle autant ?

Je suis arrivée à Paris sans connaître personne, ni même la langue. J’ai tout appris petit à petit et j’ai grandi avec cette ville et ses habitants. C’est pourquoi j’y suis très attachée et qu’elle m’inspire beaucoup. Car Paris c’est comme un petit théâtre vivant finalement.

Cela fait plusieurs années maintenant que vous dessinez Paris et les parisiennes. Où est-ce que vous trouvez l’inspiration pour vous renouveler ?

Je trouve l’inspiration dans ma vie quotidienne. Pas besoin de chercher très loin, à Paris l’inspiration est partout ! Je stock des images dans un coin de ma tête et quand je dessine, elles me reviennent naturellement.

Et pour cette collaboration avec Coca-Cola, quel a été le processus de création ?

Je me suis promenée dans les quartiers en question pour en capturer leur essence et j’ai complété ces images en faisant des recherches sur Internet.

De quelle bouteille de cette édition limitée êtes-vous particulièrement fière ?

Au moment où j’ai dessiné les planches des différents quartiers, j’aimais beaucoup Pigalle, avec le Moulin Rouge. Maintenant que je vois le rendu sur les bouteilles, je préfère Les Batignolles avec ses petits commerces même si ce n’est pas très représentatif de Paris.

Et en vérité, quel est votre quartier préféré ?

J’ai vécu très longtemps dans le quartier de République, près du Canal Saint-Martin et je pense que c’est vraiment mon quartier favori.

Si vous quittiez Paris, qu’est-ce qui viendrait à vous manquer ?

Je pense que ça ne serait pas quelque chose en particulier mais Paris en général qui me manquerait et surtout me promener dans la ville sans but précis.

Si vous aviez dû représenter non pas les quartiers de Paris mais Paris en un symbole sur une bouteille, qu’est-ce que vous auriez dessiné ?

Paris en un seul dessin, ce serait certainement la terrasse d’un café.