Cette année, Coca-Cola fête ses 100 ans de présence sur le territoire français. 100 ans d’histoire, de partage, de production locale et d’aventure humaine. Une histoire qui a commencé au printemps 1919 avec l’arrivée des premières bouteilles de Coca-Cola dans le port de Bordeaux. 7 usines Coca-Cola plus tard, la marque est, plus que jamais, fière de contribuer à l’économie locale tout en tenant ses engagements sur les plans sociaux et sociétaux.

Un solide ancrage local pour favoriser l’emploi durable

Présent dans 8 foyers sur 10, la France est un marché prioritaire pour Coca-Cola dans lequel investir pour répondre aux nouveaux besoins et attentes de ses consommateurs. Créer de la valeur économique au niveau local est une prérogative pour The Coca-Cola Company qui est présent partout où la marque est distribuée. En France, 90% des boissons Coca-Cola consommées sont produites localement dans les 6 usines françaises de nos partenaires embouteilleurs. Ainsi, Coca-Cola en France compte environ 2 900 collaborateurs, répartis dans l’ensemble du système Coca-Cola formé des partenaires embouteilleurs CCEP et Socobo, de l’usine de Signes, du centre de recyclage Infinéo et de la marque de smoothies Innocent.

Coca-Cola, producteur de valeur : 1 emploi direct génère 12 emplois indirects

Avec 378 millions d’euros investis dans l’outil industriel entre 2012 et 2016, The Coca-Cola Company se hisse au 4e rang des plus importants investisseurs de l’industrie agroalimentaire en France. Par ailleurs, toujours dans l’objectif de développer sa stratégie de diversification, une nouvelle chaîne de fabrication a vu le jour à Socx pour accueillir la production de Fuze Tea, lancé début 2018. 19 millions d’euros ont été investis et 23 emplois ont été créés ce qui a eu un effet de levier puisque 200 emplois indirects ont été développés à la suite de ces embauches. Selon un étude de l’institut Xerfi réalisée en 2018, pour 1 emploi direct créé chez Coca-Cola en France, 12 emplois indirects en découlent en amont (dans les filières agricoles) et en aval de la chaîne de valeur.

Miser sur la parité et l’inclusion des jeunes défavorisés

Durabilité, responsabilité sociale mais aussi parité et inclusion, Coca-Cola France révèle la répartition de ses investissements RSE pour 2017 : 44 % sont liés à l’environnement, 25 % à la jeunesse et 30 % aux femmes. Concrètement comment ces engagements se traduisent-ils ? Tout d’abord Coca-Cola soutient l’employabilité des jeunes issus de milieux défavorisés avec le programme Passeport vers l’emploi grâce auquel chaque année, le Groupe insère plus de 2 600 jeunes dans le monde du travail et de l’entreprise.

Quant à son engagement en faveur des femmes, la marque en a fait sa priorité sociétale. En collaboration avec l’association Force Femmes qui agit pour l’emploi et l’entrepreneuriat des femmes de plus de 45 ans, plus de 6 000 d’entre elles ont pu être accompagnées dans leur démarche de retour à l’emploi ou de création d’entreprise. Coca-Cola France s’engage également pour la parité hommes-femmes en interne : en 2017, près de la moitié des postes de management et de direction étaient pourvus par les femmes.