Depuis 2014, et ce tous les trois ans, Coca-Cola France mène dans le Parc Naturel de Camargue un projet de restauration naturelle des étangs et marais salins de la région aux côtés de WWF France. Objectif : protéger la faune et la flore dans le respect de l'économie locale. En 2017, la deuxième phase de ce projet est lancée.

La première phase du programme, destinée à restaurer les échanges hydrauliques et biologiques entre le Vieux Rhône, les lagunes et la Méditerranée, a rempli son objectif essentiel : rendre plus de 1,7 milliard de litres d’eau douce par an à la nature. Pour cela, des travaux hydrauliques importants ont été menés : connexion entre le Canal du Japon et l'Étang du Fangassier, installation de capteurs de suivi du niveau d’eau, réinstallation d’un système de vannes entre les étangs du Tampan et Galabert, et mise en place de plusieurs suivis environnementaux dont celui de la qualité de l’eau et des sédiments. Le but : faciliter l’écoulement naturel de l'eau douce dans le territoire et reconnecter plusieurs étangs avec la mer.

Christine Sourd
Christine Sourd, Directrice adjointe Biodiversité du WWF France 

© WWF

Un bouleversement qui permet de maintenir le niveau des eaux dans la zone humide et de protéger le site de nidification des flamants roses des prédateurs, comme le souligne Christine Sourd, Directrice adjointe des programmes du WWF France, en charge de la biodiversité : « L’apport important d’eau douce réalisé grâce aux travaux de la phase I fait progressivement baisser le taux de salinité permettant la recolonisation par de nombreuses espèces et une évolution de l’écosystème. Les suivis environnementaux montrent une amélioration encourageante des conditions écologiques du site, ce qui par exemple, peut se traduire par une capacité plus favorable pour la reproduction ou la migration des poissons, fonctions primordiales pour le maintien des populations. »

Par conséquent, les partenaires souhaitent conforter ce projet sur le long terme. Lors de la seconde phase (2017-2020), les volumes d’eau rendus à la nature seront augmentés, comme le confirme le Président de Coca-Cola France, François Gay-Bellile : « Nous sommes ravis des résultats obtenus ces 3 dernières années sur ce site exceptionnel de la Camargue et heureux d'annoncer que la Fondation Coca-Cola va poursuivre son engagement. »
De nouveaux appareils de mesure doivent permettre de contrôler le débit d'eau afin d'assurer la pérennité et la bonne gestion de l'écosystème camarguais. De quoi être mieux armé face aux conditions climatiques extrêmes et à l'impact potentiel de la montée du niveau de la mer.

LA CAMARGUE, 2e PLUS GRAND DELTA DE MÉDITERRANÉE

Héron garde-boeufs

Le héron garde-bœufs est l'une des 287 espèces d'oiseaux vivant dans les marais de Camargue

© Nimu1956, | iStock | Getty images

La Camargue est située à l'embouchure du Rhône, entre les deux bras du fleuve. Elle est le deuxième plus grand delta de la Méditerranée, derrière celui du Nil, et possède une identité culturelle forte. Première zone humide de France par sa superficie, elle accueille de très nombreuses espèces animales et offre une flore luxuriante. Elle abrite notamment le seul site de nidification des flamants roses en France.

La Camargue est également une zone touristique très fréquentée et un lieu apprécié pour la pratique de loisirs sportifs : équitation, cyclisme, randonnées… Dès le XVIIIe siècle, les terres sont pourtant drainées à des fins agricoles, et certains des étangs sont transformés en marais salants. L'écosystème et le cours naturel du fleuve en sont donc profondément bouleversés. Pour satisfaire aux nécessités de l'exploitation, la circulation des flux d'eau de la mer vers les terres était alors complètement artificielle.

COCA-COLA FRANCE ET WWF, POUR LA PRÉSERVATION DE L’EAU DOUCE

Depuis 2007, The Coca-Cola Company et WWF travaillent à l’échelle mondiale pour protéger les habitats menacés et œuvrent à la sauvegarde des espèces en danger. Localement, les deux partenaires s'impliquent également pour la préservation de l'eau douce et sa mise à disposition au plus grand nombre.

Différents partenaires locaux sont également partie prenante de ce programme aux côtés de WWF et Coca-Cola France : le Parc naturel Régional de Camargue, la Tour du Valat, la Société Nationale de Protection de la Nature et le Conservatoire du littoral, propriétaire du site des étangs et marais salins. Un programme qui s'inscrit dans l’engagement de la marque de reverser 100 % de l'eau utilisée dans ses boissons à la nature.