Les cultures japonaises ou chinoises nous sont peut-être lointaines, mais nous aimons les sushis, les rouleaux de printemps et le chop suey. La nourriture, en plus d’ouvrir l’appétit, a le pouvoir d’ouvrir les esprits. Elle rassemble le temps d’un instant, faisant oublier les différences.

Entouré de monde, en bonne compagnie et partageant des moments inoubliables, peu importe que le fuet soit Catalan, que l’escalope à la milanaise ne soit pas née à Milan ou que le hamburger soit originaire de Hambourg. Ils appartiennent au monde et à tout le monde.

C’est justement parce que la pensée nous divise mais que l’estomac nous rassemble que la dernière campagne Coca-Cola au Portugal invite tout un chacun à se réunir autour d’un repas, sans distinction d'ethnie, de tradition, de culture ou de religion. Et, pour savourer l’instant, rien de tel qu’un Coca-Cola bien frais quelle que soit la gamme, car tout comme la nourriture, il a le pouvoir de rassembler les gens, peu importe les différences.

A bout du compte, à l’image du kebab ou des tortillas mexicaines, Coca-Cola est pour tout le monde, partout dans le monde.