Le 6 mars 2018 à l’Assemblée Nationale aura lieu la remise du Prix de la Créatrice. À cette occasion et pour la 7ème année consécutive, Coca-Cola et Force Femmes récompenseront le projet de trois entrepreneuses.

Force Femmes, association reconnue d’intérêt général créée en 2005, œuvre pour la valorisation des femmes de plus de 45 ans dans le milieu de l’entreprise. En 13 ans, l’association a accompagné quelques 22 000 femmes vers un retour à l’emploi ou dans la création de leur entreprise. En moyenne, 30% des femmes qui font appel à Force Femmes souhaitent s’orienter vers l’entreprenariat. Depuis que Force Femmes existe, 800 entreprises et 1200 emplois associés ont ainsi été créés.

Être entrepreneuse aujourd’hui

S’il est difficile de dresser un portrait type de ces entrepreneuses qui ont frappé à la porte de Force Femmes, toutes différentes par leurs expériences passées, leur combativité à toutes force le respect des bénévoles de l’association. Mais pour se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat, certaines qualités sont requises, qu’elles soient innées ou bien acquises grâce aux différents ateliers que proposent l’association. Dès le lancement, l’adéquation entre la personnalité et le projet doit être totale. Le paramètre de sincérité est inéluctable car la création d’entreprise est un véritable défi personnel. Il faut également disposer d’une réelle capacité à se vendre et savoir parler avec passion de son projet, dont l’appréciation doit en être complète et polyvalente. Force Femme s’attache à rester objective quant à la faisabilité ; si la personnalité ou les aptitudes de la candidate ne correspondent pas à son projet, elle se verra proposer d’autres alternatives.

L’entreprenariat féminin : entre limites et optimisme

Véronique Saubot, présidente de Force Femmes, est plutôt confiante quant à l’avenir de l’entreprenariat féminin. Selon elle, il est encouragé ces dernières années grâce à l’émergence d’un discours pro-entreprises, à la création du statut d’autoentrepreneur qui facilite les démarches administratives et à différentes institutions qui lui sont dédiées. Mais bien souvent, ces femmes manquent de confiance et se déprécient elles-mêmes. Selon Véronique Saubot, cette autocensure prendrait racine dans l’absence de « role models ». On ne communique pas assez sur le succès au féminin et cela devient un frein pour toutes celles qui aimeraient se lancer dans la création d’entreprise.

Encourager l’entreprenariat féminin

Pour récompenser ces femmes qui osent, Force Femmes a créé le Prix de la Créatrice qui a pour vocation de valoriser et distinguer les projets de trois femmes ayant été accompagnées par l’association. Cette année, les membres du jury ont reçu 75 dossiers, retenu 10 candidates et récompenseront trois lauréates à l’issue d’une session d’auditions. Elles se verront remettre un prix Commerce et un prix Artisanat d’une valeur de 10.000€ chacun et un prix Coup de Cœur d’une valeur de 5.000€ ainsi qu’un accompagnement de coaching.

Coca-Cola soutient l’initiative de Force Femmes depuis 2008 au travers du programme « Women in Business Academy », d’un mécénat de compétences et de l’animation d’ateliers thématiques. Pour célébrer ces dix ans de collaboration, les deux partenaires annonceront une nouvelle initiative commune d’ici le mois d’avril.