Le 25 août 1944, les troupes américaines libèrent Paris de l’occupation allemande. Dans leurs bardas, les soldats ont avec eux une multitude de produits inconnus ou encore peu vendus en France. Chewing-gums, lunettes d’aviateur, dosettes de café ou encore jeans, les découvertes ne manquent pas. Et parmi elles, Coca-Cola se fait rapidement une place dans le cœur des Parisiens.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Coca-Cola devient “fourniture de guerre” et est distribué gratuitement aux soldats américains. Une petite bouteille qui ne passera pas inaperçue aux yeux des Français et des Parisiens lorsque les troupes font leur arrivée dans les villes et villages. Au fil de leur progression, les forces alliées libèrent Paris le 25 août 1944, après un combat pour la liberté.

Coca-Cola, symbole d’un Paris libre

Depuis Coca-Cola est dans le cœur des Parisiens et fait partie de chaque moment de liesse que vit la ville. Cette longue histoire d’amour est notamment symbolisée via des partenariats emblématiques comme celui avec le club de football du Paris Saint-Germain, des collaborations à l’image des illustrations réalisées par Kanako Kuno, et bien sûr une présence incontournable dans les cafés et les restaurants.

100 ans ensemble et encore plus à venir

En 2019, si Coca-Cola est si fier de fêter ses 100 ans en France, c’est pour tous ces moments de partage, comme ce 25 août 1944 quand Coca-Cola a célébré la libération de Paris. Des souvenirs que l’on garde, comme certains objets qui deviennent collector, afin de revivre les moments qui nous ont fait vibrer.