Connaissez-vous bien le sucre ? Cet ingrédient fait pourtant partie de notre alimentation quotidienne. Consommé de manière raisonnée, il participe à notre équilibre et nous procure une dose de plaisir instantané. Voici quelques essentiels à savoir sur le sucre et les édulcorants présents dans nos boissons.

Les cinq goûts fondamentaux de tout être humain

Dès la naissance, les cinq goûts fondamentaux (sucré, salé, acide, amer et umami) influencent notre rapport à la nourriture. De source scientifique, on sait que l’attirance pour le goût sucré et une aversion pour le goût amer sont innées chez la plupart des êtres humains.

Vrai

Saviez-vous que le point commun entre tous les bébés du monde, c’est leur appétence innée pour le goût sucré ? L’homme serait naturellement attiré par le sucre, dont la particularité est de procurer une sensation de plaisir immédiate, comme l’explique Philippe Reiser, ingénieur agroalimentaire auteur de nombreuses études sur le sucre. À l’inverse, les autres saveurs, le sel, l’acide et l’amer, génèrent des réactions de dégoût marquées par des grimaces et des mimiques de désagrément.

L’histoire du sucre, de l’Inde à la Chine

Ce sont les Chinois qui ont inventé la technique pour extraire les cristaux de sucre de la canne à sucre.

FAUX

Si la canne à sucre est originaire de Nouvelle-Guinée, dans l’océan Pacifique, c’est en Inde qu’elle est exploitée pour la première fois, 1 000 ans av. J.-C. Les Indiens inventent des techniques pour en extraire le sucre, qu’ils nomment « sarkara ». La plante tropicale arrive ensuite en Chine, où les techniques indiennes inspirent la fabrication du sucre aux Chinois. (source : Centre d’études et de documentation du sucre, CEDUS)

L’origine du sucre : de quelle plante vient-il ?

Le sucre de table (ou saccharose) est un ingrédient qui provient exclusivement de la canne à sucre.

FAUX

Le sucre a bien été découvert avec la canne à sucre. Cependant, au 18e siècle, on découvre que l’on peut extraire un sucre similaire de la betterave. Une fois importée en France, la betterave sucrière se développe fortement, notamment dans le bassin parisien, le nord et l’est du pays. Aujourd’hui, la majeure partie du sucre que nous consommons en France provient de la betterave. C’est d’ailleurs le sucre que nous utilisons pour donner à nos boissons donner à nos boissons leur goût unique et délicieux !

Du sucre “Made in France”

La France est bien placée dans la production de sucre issu de la betterave puisqu’elle en est le premier producteur au monde.

VRAI

La France est aujourd’hui le 10è producteur mondial de sucre et le 1er pays producteur mondial de sucre de betterave. En 2015-2016, l’Hexagone compte 5 groupes sucriers qui produisent 4,5 millions de tonnes de sucre de betterave ! Engagé à produire localement et participer au dynamisme de l’économie française, Coca-Cola est l'un des premiers clients de la filière de betteraves sucrières en France.

Les édulcorants : un pouvoir sucrant décuplé

Les édulcorants donnent une saveur sucrée aux aliments tout en ayant un apport énergétique limité. Ils peuvent avoir un pouvoir sucrant jusqu’à 600 fois supérieur à celui du sucre.

VRAI

La sucralose a en effet un pouvoir sucrant 600 fois supérieur au sucre. Un pouvoir partagé dans une moindre mesure par d’autres édulcorants comme l’acesulfame de potassium et l’aspartame (200 fois supérieur) et les glycosides de stéviol issus de la plante stévia (300 fois supérieur). Le tout pour peu voire 0 calories !