Après la Pologne avec Greg et l'Albanie avec Florim, le tour d'Europe des supporters de football continue avec Akos, fan de l'équipe hongroise. Cet ancien joueur professionnel attend avec impatience le début de l'UEFA EURO 2016 ™. Et pour cause, cela fait 40 ans que la Hongrie n'était pas parvenue à se qualifier. S'il a dû renoncer à son rêve d'enfant de devenir un jour Ballon d'or, Akos est un supporter passionné dont la vie est rythmée par le football.


Journey : Que représente le foot pour vous ?

Akos : « Le football est toute ma vie, j'ai commencé à jouer à l'âge de six ans. Ce sport m'a appris l'esprit d'équipe, la discipline mais aussi l'humilité. Il m'a permis de vivre des expériences incroyables, d'apprendre à tout donner pour mes coéquipiers. J'ai joué pendant 14 ans jusqu'à ce qu'une blessure en 2012 m'oblige à interrompre ma carrière professionnelle. Aujourd'hui c'est devenu un hobby, et je prends beaucoup de plaisir à regarder les matchs avec mes amis.

Pourquoi les émotions sont-elles si fortes au football ?

Le football est le sport le plus populaire au monde. Tous les enfants, où qu'ils soient, aiment taper dans la balle. Il n'y a pas besoin d'équipements onéreux. Le football a un pouvoir de cohésion très fort, il rapproche les peuples et c'est aussi un excellent moyen de se faire des amis.

Quel est ton plus grand souvenir de l'équipe de Hongrie ?

En tant qu'ancien membre de l'équipe junior, j'ai un lien très fort avec l'équipe nationale et beaucoup de beaux souvenirs. Le plus mémorable est la victoire contre la Norvège lors des barrages pour la qualification à l'UEFA EURO 2016 ™. Nous n'avions pas connu d'aussi bons résultats depuis 30 ans !

Et le pire ?

En 2013 nous avons perdu un match 8-0 contre l'équipe hollandaise… Je crois que c'est le pire match de toute l'histoire de l'équipe hongroise. Le monde entier s'est moqué de nous. Bien entendu, ils avaient de meilleurs joueurs mais quand même, 8 buts, ça n'aurait jamais dû arriver. Je me suis senti blessé, c'était tellement dégradant...

Comment célébrez-vous une grande victoire ?

Mes amis et moi avons regardé le match contre la Norvège et lorsque l'arbitre a sifflé la fin de la rencontre j'ai ressenti des émotions indescriptibles… J'ai sauté en l'air et j'ai crié : « Nous allons gagner l'UEFA EURO 2016™ ! » Le jour suivant, je n'arrivais pas à y croire tellement c'était extraordinaire.

Qui va gagner l'UEFA EURO 2016 ™ ?

Pour moi la meilleure équipe est clairement l’Allemagne. J'ai soutenu l'Espagne pendant 10 ans, mais cette année, ce sont les Allemands les plus forts. Ils ont été champions du monde en 2014 et ont des joueurs très forts sur presque tous les postes de jeu… Après, je suis un optimiste et j'aimerais croire en la chance de mon pays ! Mais je reconnais que l'équipe hongroise a du retard par rapport aux autres grandes nations du football. »