Avec moins de 30 ans d'existence, la Coupe du monde de rugby, dont Coca-Cola est le sponsor officiel, est relativement récente à l'échelle du sport mondial. Elle s'est pourtant rapidement imposée comme l'un des événements sportifs les plus importants de la planète.

Cette année, 20 des nations les plus puissantes du rugby vont s'affronter dans toute l'Angleterre pour remporter la prestigieuse coupe Webb Ellis. Pour comprendre pleinement l'enjeu de cette Coupe du monde, une petite révision des événements passés s'impose. Revenons donc au moment où tout a commencé...

1987

Même si l'on jouait au rugby depuis plus d'un siècle, cette Coupe du monde organisée pour la première fois en 1987 n'était pas une évidence. L'idée d'une compétition organisée régulièrement entre les nations les plus puissantes du rugby avait été avancée à plusieurs reprises, mais elle semblait en contradiction avec le statut purement amateur du jeu. Les partisans de la Coupe ont néanmoins fini par l'emporter la première édition s'est tenue en Nouvelle-Zélande et en Australie du 20 mai au 22 juin 1987. La France s'y est inclinée en finale contre la Nouvelle-Zélande.

1991

La Coupe du monde de rugby s'est installée dans l'hémisphère nord pour sa deuxième édition. Elle s'est déroulée en Angleterre, Irlande, Écosse, Pays de Galles et en France. Les matchs à sens unique de la précédente Coupe sont devenus des rencontres chocs, avec notamment l'émergence des Samoa et du Canada, et ont captivé le monde entier. Pour l'Angleterre, en revanche, pas de Happy End. Elle a été battue 12 à 6 par l'Australie lors de la finale à Twickenham.

1995

La Coupe du monde de rugby s’est tenue pour la première fois dans un seul pays en 1995. Les 32 matchs ont été joués en Afrique du sud sur les terres des fabuleux Springboks qui accédaient pour la première fois à la compétition depuis la fin de l'apartheid. Un bruit assourdissant résonnait dans l'Ellis Park Stadium de Johannesburg sous le slogan « One Team, One Nation » (Une équipe, une nation). Après 27 années d'emprisonnement pour avoir essayé de renverser le gouvernement, Nelson Mandela avait été libéré cinq ans auparavant et était devenu président de l'Afrique du Sud. Portant le maillot vert des Springboks, longtemps considéré comme le symbole d'un « jeu de blancs », Mandela, depuis les tribunes, était le 16e homme de l'équipe, la soutenant jusqu'à la victoire arrachée au bout des prolongations.

1999

La 4e Coupe du monde de rugby, organisée par le Pays de Galles avec le soutien de ses voisins anglais, irlandais, écossais et français, a bénéficié d'un attrait grandissant et d'un statut désormais professionnel. Ce ne sont pas 16 mais 20 équipes qui ont participé à la compétition. La Nouvelle-Zélande était quasi certaine de l'emporter jusqu'à ce que la France réalise le plus remarquable et inattendu retournement de situation de toute l'histoire de la Coupe pour finalement gagner la demi-finale 43 à 31. Les Français ont néanmoins concédé une défaite cinglante face à l'Australie lors de la finale.

2003

Le 22 novembre 2003, l'Angleterre a remporté la Coupe du monde de rugby en Australie, devenant ainsi la première équipe de l'hémisphère nord à brandir le trophée. Le XV de la Rose faisait figure de favori et l'est resté jusqu'à la finale à Sydney. Plus de 10 millions d'Anglais étaient présents devant leur téléviseur pour soutenir l'équipe de leurs encouragements. Dans un match au suspens éprouvant, les Anglais ont marqué les points de la victoire 26 secondes à peine avant la fin des prolongations, remportant une victoire historique et méritée de 20 à 17.

2007

La Coupe du Monde 2007 s'est tenue en France, au Pays de Galles et en Écosse. L'Angleterre, titulaire du titre, est de nouveau parvenue en finale mais s'est inclinée contre l'équipe sud-africaine 15 à 6. Les Springboks avaient reçu avant le match un appel vidéo d'encouragement de Nelson Mandela dans lequel il exprimait la fierté du pays de les voir accéder à ce stade de la compétition. Un autre match a particulièrement marqué les esprits, celui opposant la France à la Nouvelle-Zélande en quart de finale. Dans une ambiance survoltée les All Blacks réalisent leur célèbre haka. Mais les Français, bien décidés à en découdre, se rapprochent d'eux et font bloc. Une démonstration de force salutaire puisque les Bleus l'emportent finalement, contre toute attente, 20 à 18.

2011

Lorsque la compétition débute à Auckland le 9 septembre 2011, elle est immédiatement été marquée par un fort sentiment de déjà-vu. Comme en 1987, l'Angleterre est éliminée en quart de finale. Comme en 1987, les mêmes quatre pays jouent les demi-finales. Comme en 1987, la Nouvelle-Zélande affronte la France en finale. Comme en 1987, les Kiwis l'ont emporté (8 à 7). Leur longue quête pour gagner une nouvelle Coupe du monde de rugby prend fin.

2015 : l'avenir

Depuis la première édition en 1987, seules quatre équipes ont remporté la Coupe du monde de rugby. Grâce à sa victoire en 2011, la Nouvelle-Zélande fait jeu égal avec l'Australie et l'Afrique du Sud, à savoir deux victoires, une de plus que l'Angleterre. Les supporters anglais se fiant aux présages pourraient donc espérer que c'est de nouveau au tour de l'Angleterre de l'emporter, pour égaler le nombre de titres. La réalité est tout autre : six ou sept autres pays ont de solides espoirs de brandir le trophée ce 31 octobre. Quels que soient le résultat et le vainqueur, le spectacle devrait être au rendez-vous.