Après Florim, supporter de l’équipe d’Albanie ou Greg, fan de l’équipe de Pologne, et parce que le foot n’est pas qu’une affaire d’hommes, place à Farnaz, supportrice suédoise. En quête d’émotions fortes, elle donne souvent de la voix dans les tribunes pour encourager son équipe de cœur. Elle sera aux premières loges pour l’UEFA EURO 2016™ où elle assistera à tous les matchs de la Suède, avec l’espoir que son pays aille le plus loin possible.

Journey : Que représente le foot pour vous ?

Farnaz : « C’est une source de joie. Un sport qui rassemble les gens. Quelles que soient leurs origines, ils se réunissent autour d'un objectif commun. Je ne joue pas au foot mais, depuis toujours, j'aime énormément le regarder et assister à des matchs. C’est une discipline qui procure des émotions très fortes que j'aime partager avec des amis. Je suis une fervente supportrice de l'équipe nationale et j’ai la chance de vivre tout près du stade de Solna en banlieue de Stockholm.

Pourquoi les émotions sont-elles si fortes au football ?

Je pense que c'est en grande partie parce que les gens, où qu’ils vivent, peuvent se réunir autour de ce sport. Le football fédère bien au-delà du jeu. Et puis on passe par tout le spectre des émotions pendant un match : on peut être heureux ou dévasté, ressentir un bonheur immense ou de la tristesse. Tout ça en 90 minutes alors que tout peut changer en l'espace d’un instant.

Quel est votre plus grand souvenir de l'équipe de Suède ?

Je pense que c'était lors du match amical qui a opposé la Suède à l'Angleterre en 2012 à la « Friends Arena » de Solna. L'Angleterre menait 2-0 et Zlatan Ibrahimovic a marqué 4 buts ! C'était absolument incroyable d'être dans le stade pour assister à ça. Tout le monde criait, l’atmosphère était complètement folle.

Et le pire ?

J’ai plus de bons que de mauvais souvenirs mais le plus difficile est certainement lorsque nous ne nous sommes pas qualifiés pour la Coupe du monde au Brésil il y a deux ans. Nous avons perdu un match décisif contre le Portugal. J'ai regardé la rencontre à la télévision et ça a été une très grande déception. Mais cela fait aussi partie du sport…

Comment célébrez-vous une grande victoire ?

J'aime surtout partager ces bons moments de bonheur avec mes amis mais nous n’avons pas vraiment de routine de célébration ! Parfois nous allons dehors ou dans un bar mais le plus important est de nous réunir et d'être ensemble, tout simplement.

Qui va gagner l'UEFA EURO 2016™ ?

Évidemment j'espère que la Suède va gagner mais je pense qu'il va être très difficile de battre la France qui accueille l’événement. Je suis très impatiente parce que j’ai la chance de me rendre dans l’Hexagone pour la compétition. Je pars avec un groupe de 15 amis et nous avons loué une maison dans le sud de la France. Ce sera notre point de départ et nous allons ensuite nous déplacer un peu partout pour assister à des matchs en commençant par Suède-Irlande au Stade de France le 13 juin. Cela promet beaucoup d’émotions et de belles rencontres ! »