Philippe, supporter franco-allemand de 25 ans, est originaire de Francfort. Pour lui, aucun doute possible, l'Allemagne va gagner l'UEFA EURO 2016™ ! Ballon au pied ou dans les tribunes du stade, le football rythme le quotidien de ce fan inconditionnel de la Mannschaft.

Journey : Que représente le foot pour vous ?

Philippe : « Le football tient une grande place dans ma vie. C’est d'abord une histoire d’appartenance, on soutient une équipe nationale et locale toute sa vie. On fête les succès et on pleure les défaites. Quoiqu’il arrive, le football rythme toute ma semaine avec les matchs du week-end, les debriefings, les analyses pré et post-matchs, les rumeurs etc. Qu'on soit entouré d’amis ou d’inconnus, à la maison ou dans un bar bondé, c'est un véritable ascenseur émotionnel. Sans oublier la partie dominicale où l’on "tape le cuir” entre amis sur un bout de gazon en piteux état pour clôturer un week-end riche en émotions !

Pourquoi les émotions sont-elles si fortes au football ?

L’esprit d’équipe, la technicité, la stratégie, l’adrénaline et les rivalités font du football une passion qui souvent dicte notre humeur. En Allemagne par exemple, des stades remplis de supporters qui chantent et s'enthousiasment font de ce sport un fabuleux spectacle où tout peut basculer en l’espace de quelques minutes. Il n'y a que dans le foot qu'on peut passer de la gloire à la catastrophe en l’espace d'un instant : un penalty raté qui scelle le destin du match à la dernière minute, un discours galvanisant du coach à la mi-temps qui peut inverser le cours de l’histoire etc. Tout cela nous met tous dans des états seconds. Le football nous permet d’avoir des émotions débridées, des expériences magiques et des souvenirs impérissables marqués par un esprit de cohésion.

Quel est votre plus grand souvenir de l'équipe d'Allemagne ?

Mon plus grand souvenir est sans aucun doute la demi-finale de la Coupe du monde 2014 face au Brésil. L’Allemagne a tout simplement fait basculer tout un pays en l’espace de 30 minutes en inscrivant 5 buts face à l’organisateur de la compétition. Une véritable démonstration de force et d’esprit d’équipe ! Je pense aussi au but inscrit par Mario Götze à la 113e minute de la finale de la Coupe du monde 2014 face à l’Argentine de Lionel Messi !

Et le pire ?

Mon pire souvenir est la demi-finale perdue face à l’Italie lors de l’UEFA EURO 2012™. Véritable bête noire de l’Allemagne, l’Italie a fait preuve d'une efficacité chirurgicale en inscrivant un doublé en l’espace de 15 minutes. Je suis resté sous le choc pendant le reste du match...

Comment célébrez-vous une grande victoire ?

En général, une grande victoire s’arrose immédiatement, qu’on soit dans un bar ou chez nous. Si je me trouve dans un bar allemand avec des amis, on remet le couvert en chantant avec tout le monde et on sort dans la rue en brandissant nos drapeaux !

Qui va gagner l'UEFA EURO 2016 ™ ?

Une seule et unique nation : Deutschland ! »