Frais, pétillant, sucré, le Coca-Cola est tout cela et recèle des saveurs uniques. Une expérience incomparable depuis 130 ans qui fait appel aux cinq sens et surtout à l'un des plus mystérieux : le goût. Alors que la marque a lancé Taste the Feeling, sa nouvelle campagne de communication mondiale qui fait la part belle aux sensations, voici quelques explications sur le fonctionnement des papilles gustatives et la manière dont le Coca-Cola les stimule et les éveille, pour notre plus grand plaisir.

On a coutume de dire que le goût est l'un des sens les plus complexes à analyser. Nous entendons et voyons tous les mêmes choses mais pourquoi certains aiment-ils l'acidité du citron alors que d'autres préfèrent l'amertume du pamplemousse ? L'inclinaison vers telle ou telle saveur n'est pas dictée uniquement par les 5 000 à 8 000 papilles gustatives présentes sur la langue. L’odorat a également une incidence majeure et est près de 10 000 fois plus sensible que le goût ! Ces deux sens ne sauraient donc être considérés indépendamment et, plus surprenant, il ne faut pas non plus négliger la vue. Ne dit-on pas lorsque l'on aperçoit une bouteille de Coca-Cola bien fraîche sous un soleil de plomb : « J'en ai l'eau à la bouche » ?

Décryptage du goût intense et complexe du Coca-Cola

Si la formule du Coca-Cola demeure un secret bien gardé, il est néanmoins possible de décrire les différents arômes qui s'épanouissent dans la bouche du consommateur lorsqu'il déguste une gorgée de Coca-Cola bien frais. Le bout de la langue traite les goûts doux et salés et réagit au sucre et au caramel présents dans la boisson. Les côtés eux, sont sensibles aux saveurs acides qu'exhalent les bulles, tandis que la base de la langue réagit à l'amertume de la caféine. Boire un Coca-Cola c'est un peu de tout ça. Le fameux bite et burn de la première sensation. Un mélange à la fois « mordant » et « brûlant ». Un goût unique que les consommateurs reconnaissent les yeux fermés. S'il n'y a pas de mauvaise manière de déguster un Coca-Cola - présent dans les petits et grands moments de la vie - il existe néanmoins cinq étapes qui transforment une simple dégustation en instant unique. Veiller à ce que la bouteille soit bien fraîche, l'ouvrir dans les règles de l'art pour profiter de son POP unique. Et enfin, verser la boisson dans un verre Contour avec deux ou trois glaçons et une demi-tranche de citron frais. Toutes les conditions sont maintenant réunies pour savourer un Coca-Cola. Les papilles s'impatientent, les yeux se ferment, la main se délecte de la fraîcheur du verre, puis la voix s'élève et émet un « aaaaaah » de plaisir...