Le 11 octobre 2017, la réalisatrice française Tonie Marshall dévoile son nouveau film dans les salles. Soutenu avec fierté par Coca-Cola France, Numéro Une retrace le parcours semé d’embûches d’une business woman pour devenir PDG d’une grande entreprise. Un récit à la résonance particulière pour la filiale française d’une compagnie engagée depuis plus de 10 ans pour la question des femmes.

Figure féministe peut-être même malgré elle. En 2000, avec Vénus Beauté (Institut), Tonie Marshall devient la seule femme à avoir reçu le César du meilleur réalisateur. Elle-même confrontée au problème de la parité, la cinéaste a décidé de réaliser Numéro Une, l’histoire d’une femme qui doit apprendre à faire sa place dans un monde d’hommes.

Avec le concours de grands acteurs, dont Emmanuelle Devos et Richard Berry, Tonie Marshall livre un récit sensible et poignant sur le potentiel des femmes mais aussi sur le plafond de verre que beaucoup d’entre elles rencontrent. Un des principaux engagements pour Coca-Cola France qui a décidé de soutenir financièrement le film pour aider à sa réalisation et à son aboutissement.

À travers Numéro Une, l’histoire d’une ambition professionnelle accordée cette fois-ci au féminin, Coca-Cola France s’engage à défendre l’égalité et la mixité. Deux moteurs de croissance et d’innovation dont ne sauraient faire l’économie des entreprises et de la société toute entière.

Les femmes : l’engagement clef de The Coca-Cola Company

« Pourquoi je suis féministe » : c’est par une allusion à peine voilée à Simone de Beauvoir que débutait l’intervention de Muhtar Kent, ancien PDG de The Coca-Cola Company, lors du Women’s Forum 2016. Depuis plus de dix ans, l’entreprise s’engage, au sein de ses murs comme à l’extérieur, à soutenir l’ambition professionnelle des femmes. L’entreprise investit par exemple avec le « Women Leadership Council » à ce que la moitié de ses postes de direction dans le monde soient occupés par des femmes d’ici 2020 – objectif déjà atteint en France puisque 50 % des membres du comité de direction sont des femmes.

Dans l’Hexagone, cet engagement Coca-Cola s’exprime à travers le soutien à des associations, comme Force Femmes qui accompagne la réinsertion professionnelle des femmes de plus de 45 ans. Coca-Cola France encourage chacune à avoir confiance en soi, se donner les moyens de son potentiel et lutter à tout prix contre l’auto-censure. En interne, les rencontres du réseau « WoMen@Coca-Cola », qui accueillaient récemment Tonie Marshall pour parler de son film, invitent chaque collaborateur – hommes et femmes – à réfléchir aux enjeux de mixité et de diversité.

Au niveau international, le programme « 5by20 » entend assurer l’autonomie financière de plus de 5 millions de femmes à horizon 2020. Comment ? En favorisant et en soutenant les projets de celles qui désirent entreprendre. Un projet directement soutenu depuis 2010 par la Fondation Coca-Cola à Atlanta, États-Unis.

Depuis le lancement de son action, The Coca-Cola Company a contribué à l’émancipation de plus de 1,7 millions de femmes. Des résultats plus qu’encourageants pour un objectif de parité qui reste devant nous : une condition sine qua non à la croissance économique, au développement durable et au progrès social.