Parce que cette ressource est indispensable à la vie sur notre planète, Coca-Cola s’engage à restituer 100 % de l’eau utilisée pour la fabrication de ses produits. En effet, grâce à son programme “Water Replenishment”, le Groupe soutient et finance plus de 250 projets de restitution dans 71 pays à travers le monde, y compris au Mexique. Pour veiller à une utilisation raisonnée de l’eau, Coca-Cola travaille en étroite collaboration avec plusieurs organismes d'État mexicains à des projets de reboisement et de récupération des eaux pluviales. Entretien avec Gabriela Hernández, Responsable Environnement, Eau et Recyclage de Coca-Cola Mexique qui apporte un éclairage sur les actions locales.

Le socle commun du programme de gestion de l’eau de Coca-Cola repose sur 4 piliers principaux : la réduction, c’est-à-dire une utilisation efficace, la réutilisation qui comprend la gestion des eaux usées, la restitution de cette ressource aux communautés et à la nature et la gestion des risques qui repose sur l’évaluation de la vulnérabilité des sources puis conduit à l’élaboration de plans de protection. Au Mexique, ces objectifs sont conjointement menés depuis 8 ans par la fondation Coca-Cola, le Secrétariat mexicain de l'Environnement et des Ressources Naturelles (SEMARNAT), l’association Pro-Natura, la Commission nationale des forêts du Mexique (CONAFOR) et la Commission nationale des zones naturelles protégées du Mexique (CONANP). Une initiative qui a permis de replanter 205 000 arbres, de construire 19 réservoirs d’eau et d’installer 38 collecteurs d’eau dans l’Etat de Chiapas.

Coca-Cola Journey : De quelle façon Coca-Cola contribue à la préservation de l'environnement, notamment en ce qui concerne la restitution de l'eau à la nature ?

Gabriela Hernández : Coca-Cola y contribue de trois façons. Tout d’abord, en assurant une utilisation rationnelle de l'eau dans nos activités. Ensuite, en traitant 100 % des eaux usées générées par nos opérations, enfin, en restituant à la nature plus de 100 % de l'eau utilisée pour fabriquer nos produits. Dans notre pays, cela passe par le Programme national de reforestation et de récupération de l'eau, grâce auquel, depuis 2014, nous avons atteint l'objectif de restituer à la nature l'eau que nous utilisons. Cette stratégie porte ses fruits puisqu’à l'échelle mondiale, le Mexique enregistre le troisième meilleur indicateur d'utilisation d'eau de l’ensemble du système Coca-Cola.

Pourriez-vous nous donner des détails sur les pratiques mises en place par Coca-Cola pour économiser l'eau dans la production de ses boissons ?

Nous veillons à l’apparition de fuites éventuelles dans nos locaux, nous avons recours aux innovations technologiques et nous participons à la modification de l’usage de l'eau et à sa réutilisation. Par exemple, certaines usines utilisaient des lubrifiants à base d'eau pour que les bouteilles glissent sur les chaînes de transport. Elles les ont abandonnés au profit d’un lubrifiant sec. Dans certains cas, nous encourageons la réutilisation de l’eau. Les eaux de process (ndlr, nécessaires à la transformation d’un produit) ne sont plus envoyées à la station de traitement des eaux usées puis drainées, mais réutilisées pour les sanitaires. Ainsi, nous évitons une consommation supplémentaire.

Quelle est l'importance du programme national de reforestation et de récupération de l'eau pour Coca-Cola Mexique ?

Pour commencer, c'est le plus important programme de reforestation de ce type au monde. L’un des aspects remarquables de cette initiative tient au fait qu'elle repose sur le « Triangle d'or », à savoir les pouvoirs publics (par l'intermédiaire du SEMARNAT, de la CONAFOR et de la CONANP), une ONG (ici Pro-Natura) et le secteur privé, représenté par Coca-Cola Mexique. C'est un bon exemple qui montre qu'en travaillant ensemble, il est possible d’engager des actions positives et efficaces. Par ailleurs, outre le bénéfice direct qui consiste à restituer l'eau à la nature par la plantation d'arbres, ce projet comporte de nombreux autres avantages collatéraux, notamment en termes d'emploi. Le programme contribue donc à préserver l'environnement et à améliorer la qualité de vie des communautés dans lesquelles sont plantés ces arbres.

”Il ne fait aucun doute qu'il ne peut y avoir d'entreprise durable sans communautés durables.”

Quels sont les autres avantages que le programme apporte concernant la préservation de cette ressource naturelle ?

Il assure également la promotion de l'aménagement de bassins de rétention d'eau qui servent pour l'irrigation ou pour abreuver les animaux qui vivent dans les communautés. Cela contribue à améliorer l'économie locale. Les systèmes de récupération de l'eau de toiture et les citernes communautaires sont d'autres actions destinées à favoriser la disponibilité de cette ressource dans les communautés.

Pourquoi est-ce important pour Coca-Cola Mexique d'aborder les questions de développement durable ?

Il ne fait aucun doute qu'il ne peut y avoir d'entreprise durable sans communautés durables. Si nous ne préservons pas nos ressources en eau, si nous ne tenons pas compte du changement climatique, si nous ne prenons pas de mesures concernant les déchets, tout cela se fera au détriment de l'environnement et, à terme, de la société et des entreprises.