La date du 8 mars est devenue, depuis sa reconnaissance officielle par l’ONU en 1977, le symbole international de la défense des droits des femmes. Célébrée partout dans le monde, la Journée des Femmes est l’occasion pour chacun et chacune d’affirmer sa volonté d’égalité. Parmi les nombreux événements organisés autour du 8 mars, la Journée de la Femme Digitale prendra place le 9 mars à Paris, pour une 5e édition placée sous le thème “For a Better World”.

La Journée des Femmes n’est pas la lutte d’une journée. C’est un combat de longue haleine, un engagement de tous les jours pour que les femmes soient indépendantes et aient accès aux mêmes droits que les hommes, partout dans le monde. En cette journée, The Coca-Cola Company met en lumière ses actions de soutien de la cause féminine, initiées dans le cadre du programme international 5by20, qui poursuit l’objectif de donner à 5 millions de femmes l’accès à la réussite socio-économique d’ici 2020.

Coca-Cola France et la Journée de la Femme Digitale

En France, après avoir organisé une rencontre à Paris pour présenter 5by20 et promouvoir l’entreprenariat féminin avec Ticket For Change, Coca-Cola apporte son soutien à la Journée de la Femme Digitale 2017.

Valoriser les femmes qui utilisent le digital pour entreprendre, intraprendre et porter la vision d’un monde meilleur, tel est l’objectif premier de cet événement créé en 2013 par un duo de choc, Catherine Barba et Delphine Remy-Boutang, deux entrepreneures du numérique français. Cette dernière a d’ailleurs confié sa vision de la 5e édition de l’événement à la rédaction de Journey.

Imaginée pour provoquer la rencontre et l’échange autour des thèmes de l’innovation, du digital et de l'ambition féminine, la JFD 2017 sera l'occasion pour les participants de découvrir le parcours de personnalités inspirantes, étendre leurs réseaux et expérimenter les dernières technologies à travers de nombreux ateliers.

Céline Bouvier : la vision d’une femme ambitieuse et inspirée par Coca-Cola

Cette année encore, Coca-Cola France est fier d’être partenaire de l’événement, auquel il sera présent à travers la participation de Céline Bouvier. Alors qu’elle était intervenue l’année dernière au sujet du futur des marques, la Directrice Marketing de Coca-Cola France foulera de nouveau la scène de la JFD, cette fois-ci pour remettre le Prix Margaret de l’intrapreneure à une femme qui porte des projets innovants au sein même de son entreprise. Elle livre à Journey sa vision de la femme digitale Coca-Cola.

3 questions à Céline Bouvier, Directrice Marketing de Coca-Cola France

Journée de la Femme Digitale 2017 : un engagement pour un monde égalitaire
Lors de la Journée de la Femme Digitale en 2016, Céline Bouvier a partagé sa vision du futur des marques.

© Julien Philippy

En 2016, vous avez participé à la Journée de la Femme Digitale en tant qu’intervenante au sujet du “Futur des marques”. Cette année, vous revenez afin de remettre le prix Margaret de l’intrapreneure. Quelle importance ce genre d’événement a-t-il pour vous ?

Ces évènements qui réunissent les femmes autour du digital, et plus largement des nouvelles technologies ouvrent le champ des possibles. Pour moi, la grande force de ce type de rencontres réside en leur capacité à être à la fois une source d’inspiration et de mise en relation des individus.
Elles mettent en dynamique des participants sensibilisés au sujet, qui sont dans une logique de progrès, que ce soit pour des dimensions d’égalité ou pour des dimensions plus business, économiques et techniques. Ces gens ont envie d’avoir un impact et viennent chercher là des moyens concrets d’accélérer leur engagement, d’aller vers ce en quoi ils croient.

Vous avez vu évoluer Coca-Cola France depuis 1991, année de votre intégration dans la société. Comment Coca-Cola a réalisé son virage digital ? Quelle place les femmes y ont-elles ?

Lorsque j’ai commencé à travailler chez Coca-Cola en 1991, j’ai eu l’impression d’intégrer une start-up ! J’ai découvert une entreprise très agile et audacieuse, à la logique de développement très forte, qui laisse une grande place pour l’individu et les initiatives personnelles. Je pense réellement qu’une des forces de Coca-Cola est d’avoir une culture de start-up, connectée à son environnement.

J’ai tendance à dire qu’il n’y a pas eu de virage digital chez Coca-Cola : c’est une évolution permanente, initiée très tôt par l’entreprise qui a anticipé avec un temps d’avance les fortes mutations liées aux nouvelles technologies. En France, ça fait plus de 10 ans qu’on a des équipes digitales dédiées, alors qu’à l’époque, très peu d’investissements marketing étaient consentis pour ces activités, quelles que soient les marques.

Les femmes chez Coca-Cola ont la chance d’être dans une entreprise qui a aussi été en avance sur les sujets de diversité, diversité de genre mais aussi diversité de parcours, de profil, de nationalité... On retrouve une présence des femmes très forte dans les métiers du marketing, maintenant intimement liés aux métiers du digital.

Le thème de l’inspiration est au cœur de la Journée de la Femme Digitale. Qu’est ce qui vous inspire au quotidien ?

Les rencontres ! Elles impliquent d’être dans une logique de découverte et d’ouverture à toute la richesse qui nous entoure, que ce soit des nouvelles tendances, d’autres façons de penser, des innovations... C’est aussi découvrir des gens et identifier des synergies possibles, des intérêts communs et des envies de collaborer. Je suis inspirée par toutes mes rencontres. Si on n’apprend pas quelques chose à travers un échange, je pense que c’est parce qu’on a pas assez écouté et pas assez fait preuve de curiosité. Chacun a quelque chose à apprendre à l’autre.

Je suis évidemment très inspirée par des femmes entrepreneures. J’aime beaucoup par exemple Fanny Pechiodat qui a fondé My Little Paris : c’est la créativité incarnée ! Elle me montre à quel point le champ des possibles est vaste.

Et en même temps, je suis inspirée par mon équipe, car ils ont tous des qualités propres que je trouve remarquables et dans lesquelles je me projette : j’aimerais beaucoup avoir cette diplomatie qu’à Nathalie, cette capacité à générer de la passion autour de moi comme Nicolas, cette générosité comme Laura, cette créativité comme Fanny… Chaque personne dans mon équipe pour moi est source d’inspiration.

Découvrez également notre interview de Delphine Remy-Boutang, co-fondatrice de la Journée de la Femme Digitale, et sa vision de la place de la femme dans le monde de demain.

La Journée de la Femme Digitale #JFD17 #ForABetterWorld
9 mars 2017, de 9h jusqu’à 21h
Les Docks – Cité de la Mode et du Design
34 quai d’Austerlitz – 75013 Paris