Un magnifique sapin, une cheminée, un bon film : l'assurance d'une soirée de Noël magique

Un chocolat chaud au coin du feu, un plaid sur les genoux, les flocons qui tombent silencieusement derrière la fenêtre, ça y est, la saison de Noël est lancée. Quelle meilleure façon de profiter d'un bel après-midi d'hiver que de s'installer confortablement pour regarder un film en famille ? Grâce à la plateforme « Faites des heureux à Noël» créée par Coca-Cola pour les Fêtes, offrir ce moment de bonheur et de partage à un proche n'a jamais été aussi simple !  Rappelons-nous que Noël est le temps des enfants, de la générosité et de la magie.

La vie est belle, Frank Capra (1946)

La vie est belle, Frank Capra (1946)

George Bailey entouré des siens...tout est bien qui finit bien.

© AlloCiné | RKO Pictures

Comment un film est-t-il devenu, aussi sûrement que l'étoile en haut du sapin, une tradition de Noël à lui seul ? George Bailey, homme généreux et courageux, met de côté ses rêves pour reprendre l'entreprise familiale. Alors que la lutte qui l'oppose à l'homme le plus puissant de la ville, un être sans cœur, tourne en sa défaveur, il est au comble du désespoir le soir du réveillon. Un ange qui espère gagner ses ailes est dépêché sur terre et lui donne à voir ce que serait la vie de son entourage s'il n'existait pas. Gratitude, solidarité, bonté : autant de vertus véhiculées par le film et qui sont aussi celles de Noël. Must see.

Miracle sur la 34e rue, George Seaton (1947)

Miracle sur la 34e rue

C’est l’actrice Nathalie Wood, alors âgée de seulement 9 ans, qui interprète le rôle de Susan

© AlloCiné | 20th Century Fox

Sorti au moment des fêtes en 1947, Miracle sur la 34e rue est le film de Noël par excellence. Et ceci pour une raison simple, son héros est...le Père Noël, ou en tout cas un vieux monsieur qui prétend l'être et ira jusqu'au tribunal pour tenter de le prouver. Tournée dans un New York paré de ses plus belles illuminations, ce film gagne le cœur des plus sceptiques et leur montre...que le Père Noël existe bel et bien.

Maman j'ai raté l'avion, Chris Columbus (1990)

Maman j'ai raté l'avion, Chris Columbus

Le petit Kevin n’est pas si effrayé qu’il en a l’air et a plus d’un tour dans son sac !

© AlloCiné | 20th Century Fox

Avouez-le, vous aussi avez rêvé un jour d'être oublié par vos parents dans une grande maison vide et laissé à une totale liberté ? C'est la formidable aventure que vit Kevin, interprété par Macaulay Culkin. Alors que des voleurs projettent de cambrioler sa maison le soir de Noël, le jeune garçon va, à coup de pièges inventifs et hilarants, déjouer tous leurs plans. Véritable film culte pour les trentenaires, « Maman j'ai raté l'avion » est un incontournable. À voir et à revoir sans modération !

Love Actually, Richard Curtis (2003)

Love Actually, Richard Curtis (2003)

Le sourire de Hugh Grant n’a pas pris une ride.

© AlloCiné | Universal Pictures

Prenez un soupçon de romantisme, une touche d'humour british, saupoudrez le tout d'une bonne dose d'esprit de Noël et vous obtiendrez...le film idéal pour attendre le 25 décembre ! Dans ce film, plusieurs histoires d'amour s'entrecroisent au cours des semaines qui précèdent le Réveillon. Voir Hugh Grant en Premier ministre du Royaume-Uni se lancer dans une danse endiablée ou Colin Firth en écrivain au cœur brisé apprendre le portugais par amour...c'est un peu Noël avant l'heure !

Le drôle de Noël de Scrooge (2009)

Les 5 films de Noël incontournables

L'esprit de Noël gagne toujours...même sur les vieux grincheux !

© AlloCiné | Walt Disney Studios Motion Pictures France

Noël est le jour de l'année qu'Ebenezer Scrooge déteste le plus. Et pourtant, cette histoire d'un homme aigri, hanté par les fantômes des Noëls passés et qui va finalement connaître la rédemption est devenu un grand classique des fêtes de fin d'année. Ce film de Robert Zemeckis en motion capture est l'une des nombreuses adaptations du roman de Charles Dickens intitulé « A Christmas Carol » (Un chant de Noël). Véritable prouesse technique, « Le drôle de Noël de Scrooge » regorge aussi de grands moments d'émotion. Croire que les miracles existent, n'est-ce pas précisément ce dont nous avons tous besoin à Noël ?