D'un siècle à l'autre, la marque Coca-Cola s'est forgée une identité forte. Une histoire jalonnée d'innovations marquantes et de coups d'éclat. Ses slogans sont encore sur toutes les lèvres, au même titre que les tubes qui ont rythmé ses publicités. Avec sa nouvelle campagne Taste the Feeling, qui met à l'honneur le plaisir de déguster un Coca-Cola, l'occasion est idéale de s'intéresser à un domaine dans lequel la marque n'a jamais cessé de se réinventer depuis 130 ans : le goût.

En 1886, John Pemberton, pharmacien à Atlanta, invente une boisson rafraîchissante à base de caramel, d'eau gazeuse et d'autres ingrédients restés secrets. Le breuvage rencontre immédiatement un grand succès. Les usagers de la pharmacie Jacob's le dégustent pour 5 cents le verre et apprécient ses saveurs nouvelles et pétillantes. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais c'était sans compter sur l'esprit d'entreprise de tous ceux qui dirigeront Coca-Cola pendant les décennies suivantes.

Les fontaines à soda sont les premiers distributeurs de Coca-Cola à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle. Mais la boisson est également disponible dans une bouteille en verre dès 1899, bien avant le lancement de la bouteille Contour en 1915. Les connaisseurs ne s'y trompent pas : le Coca-Cola n'est jamais meilleur que consommé dans une bouteille en verre. Le lancement en 1929 d'une glacière en métal pourvue d'une ouverture sur le dessus permet aux commerçants de proposer à leurs clients un Coca-Cola bien frais. L'expérience de dégustation et le goût de la boisson s'en trouvent considérablement améliorés. Dès cette époque, le Coca-Cola est présent dans les petits comme les grands moments de la vie des consommateurs.

Toujours plus de choix, une même identité

Si le Coca-Cola light est officiellement lancé en 1982 aux États-Unis, cela fait déjà plus de 20 ans que la marque réfléchit à une version allégée en sucre. Le tour de force était de proposer un Coca-Cola avec un nombre réduit de calories mais dont le goût satisferait les habitués de la marque… et saurait conquérir une cible nouvelle. Le pari est rapidement gagné et, dès 1986, le Coca-Cola light devient un succès mondial.

Trois ans plus tard, la marque commercialise le « Cherry Coke », un Coca-Cola à la cerise. Un goût délicieusement régressif qui fait le bonheur des consommateurs du début du 20e siècle et leur rappelle le goût du Coca-Cola obtenu dans les fontaines à soda auxquels ils ajoutaient de la cerise. Pour beaucoup, boire un Cherry Coke était un voyage dans le temps.

Néanmoins, la marque continue de regarder vers l'avenir et lance, en 2005, le Coca-Cola zero. Sans sucres et sans calorie, il propose une association subtile d'ingrédients et restitue le goût du Coca-Cola classique. La plus belle réussite de la marque ? Constater que les habitués du Coca-Cola ne font pas la différence entre l’original et sa nouvelle version allégée. En 2013, Coca-Cola continue d'innover pour proposer à ses fans le Coca-Cola life : une boisson allégée en sucre (30% de moins que le Coca-Cola classique) et composé d'édulcorants d'origine naturelle. Un mélange de sucre et d'extrait de feuille de stévia. Ce nouveau lancement, le 4e en 130 ans, creuse le sillon débuté il y a bien longtemps dans une petite pharmacie d'Atlanta. Son histoire riche, ses publicités inventives et ses engagements ont fait le succès de la marque aux « huit lettres, un trait d'union ». Mais c'est avant tout pour son goût unique, uniforme et universel que Coca-Cola est la boisson la plus connue au monde.