Au départ, en 1886, Coca-Cola c’était un goût unique et différent. Près de trente ans plus tard, c’est le design sensuel de sa bouteille qui rend la boisson iconique. Que les festivités commencent.

En 1915, Coca-Cola tente de se différencier du nombre croissant d’imitations en renforçant l’identité de sa marque. Avec ses partenaires d’embouteillage, la société lance alors un défi créatif à une poignée de verreries américaines selon un cahier des charges des plus exigeants. La bouteille devra être unique en son genre : reconnaissable au toucher, même brisée ; identifiable… dans le noir et à la prise en main très facile. Face à 11 concurrents, c’est Alexander Samuelson, un souffleur de verre de la Root Glass Company, de Terre-Haute dans l’Indiana, qui gagne le concours.

Sa bouteille, aujourd’hui iconique, reproduit la forme allongée et les nervures distinctes d'une fève de cacao. Une silhouette très féminine vite associée à une robe à la mode aux États-Unis à cette époque : la « Hobbleskirt » ou robe fourreau. Mais le nom finalement retenu sera celui de « Contour ». Une appellation que l’on doit au journal Le Monde. La forme fut un tel succès qu’elle est restée inchangée à ce jour.

LA BOUTEILLE S’EXPOSE A TRAVERS LE MONDE

En 2015, The Coca-Cola Company célèbre le centenaire de ce flacon d’exception avec une campagne qui révèle une nouvelle publicité, un hymne et une série d'expositions d’œuvres de grands artistes dont Andy Warhol, Norman Rockwell ou Peter Blake. Parmi elles, le High Museum of Art d'Atlanta présente pour la première fois et parmi d’autres œuvres, deux peintures originales de bouteilles  d’Andy Warhol, jusqu’au 4 octobre 2015. Pour ceux qui ne pourraient pas s’y rendre, Coca-Cola a pensé à tout puisqu’il est possible d’effectuer la visite confortablement installé sur son canapé grâce à un portail web dédié.

Une autre manifestation, itinérante cette fois, devrait également faire du bruit. « The Coca-Cola Bottle Art Tour: Inspiring Pop Culture for 100 Years. » est un voyage unique et sensoriel, où l’on peut admirer des tableaux représentant la bouteille tout en participant à des expériences interactives qui mettent en valeur son rôle dans l'art et la culture populaire. L’exposition fera étape dans plus de 15 pays et couvrira près de 100 000 km à travers le monde jusqu’au 6 décembre 2015. 

L’HÉRITAGE DE « CONTOUR » S’ÉCRIT AUSSI EN MUSIQUE

L'hymne « Nobody Like You », interprété par le chanteur canadien de 19 ans Francesco Yates, raconte une histoire d'amour traditionnelle aux airs d’ode à la bouteille Coca-Cola. Le titre, qui peut être téléchargé dès aujourd'hui, sera diffusée sur les radios et dans toutes les publicités télévisées Coca-Cola de l'année. 

#KISSHAPPINESS : LES ICONES DE LA MARQUE SONT EGALEMENT DE LA PARTIE

Les célébrités emblématiques qui ont prêté leur image à la marque ont elles aussi été conviées à cet anniversaire exceptionnel. Marilyn Monroe, Elvis Presley ou encore Ray Charles et Rita Ora sont réunis dans  la nouvelle campagne mondiale « Kiss Happiness ». Son message : toutes les stars ont été embrassées par la bouteille Coca-Cola ! Un baiser partagé par des générations entières durant le siècle écoulé.


Enfin,  en partenariat avec la maison d'édition française Assouline, la marque a publié en mars dernier, un livre intitulé « Kiss the Past Hello » dans lequel des artistes contemporains et des designers du monde entier ont été invités à réinterpréter la célèbre bouteille avec leur propre signature esthétique, vendu à Paris dans le concept-store colette