Pour ce nouvel épisode de la série « Paroles de Fans », nous rencontrons Bastien Canas. Administrateur et principal contributeur du blog de référence sur l’actualité de Coca-Cola en France, www.cocacolaweb.fr.

Ce coordinateur terrain dans les télécoms de 32 ans nous présente son parcours et son amour pour la marque qu’il nourrit et partage chaque semaine… en ligne.

Journey : Comment devient-on le principal blog de l’univers Coca-Cola, en France ?

Bastien Canas : « Tout à commencé à l’adolescence. Lors d’une sortie scolaire, nous avons visité l’usine Coca-Cola de Castanet-Tolosan (Haute-Garonne), située non loin de mon village. Peu après, j’ai fait la rencontre d’un commercial de Coca-Cola Entreprise, qui m’a donné des goodies. Une petite collection a démarré et je me suis de plus en plus intéressé à la marque, notamment sur internet. C’est comme ça que j’ai découvert cocacolaweb.com, un site d’informations sur l’actualité de Coca-Cola. Lorsque l’administrateur de la plateforme m’a fait part de son intention d’arrêter, je lui ai demandé l’autorisation de récupérer l’URL. A partir de là, j’ai entièrement récréé cocacolaweb, en autodidacte.

Pouvez-vous nous présenter cocacolaweb ? Son contenu, son trafic ?

Le site existe sous cette forme depuis six ans et demi. Il est régulièrement mis à jour avec de nouvelles infos. Je propose aussi une « newsletter » qui permet de se tenir à jour de l’actu de cocacolaweb. Plusieurs fois par semaine, je me consacre à la rédaction des articles et à la mise en ligne de nouveaux contenus. Sur le plan de la fréquentation, il y a en moyenne un millier et demi de visites par jour. Ce trafic provient essentiellement de France et le reste se partage entre la Belgique, la Suisse, le Canada, les Antilles, La Réunion ou encore le Maghreb. Une véritable communauté internationale qui se retrouve autour d’une même passion : Coca-Cola.

Coca-Cola Web

La page d’accueil du site cocacolaweb

© Bastien Canas

Avez-vous noué un lien privilégié avec la marque ?

Entre Coca-Cola et moi, c’est une grande histoire d’amour. Adolescent, j’étais déjà consommateur de Coca-Cola. Chaque année, mon village organisait « La nuit du Cinéma ». Avec mon meilleur ami, nous achetions chacun un pack de six bouteilles et nous en buvions jusqu’au petit matin en regardant les films. Aujourd’hui je m’entends bien avec le service communication de Coca-Cola. Ils me donnent facilement des informations et nous avons de bons rapports. Coca-Cola me fait même des cadeaux : bien avant le lancement de la campagne de personnalisation des bouteille sur Internet, la marque m’a envoyé, en quasi exclusivité, deux bouteilles Contour en verre personnalisées aux noms de « Bastien » et de « cocacolaweb ». Vous imaginez ma fierté…

Cocacolaweb passe parfois pour un site « officiel » de Coca-Cola

C’est vrai, je précise d’ailleurs dans les mentions légales que ce site est non-officiel. Mais c’est aussi le seul blog en France à relayer les informations relatives à Coca-Cola. En complément du site, j’ai également une page Facebook qui compte 4 300 abonnés et un compte Twitter suivi par 2 200 followers. Ces réseaux sociaux sont très utiles pour les remontées d’information et l’animation de la communauté. Ils me permettent d’être toujours informé des actus de Coca-Cola dans le monde entier. Cela dit, il n’est pas rare que l’on m‘identifie à Coca-Cola. Lorsque j’ai été convié à la visite de l’usine de Clamart à l’occasion de son 50e anniversaire, une autre invitée était persuadée que je faisais partie de la « Maison Coca ». J’ai eu du mal à la convaincre que je ne travaillais pas pour eux. C’est vrai, j’ai grandi à côté de l’usine, je suis un fan de la boisson Coca-Cola, je connais la marque et ses collaborateurs depuis plus de quinze ans, mais je n’ai jamais pensé à me faire embaucher chez eux ! »