Depuis plusieurs années, Coca-Cola collabore avec de grands créateurs. À l’occasion de la saison Printemps-Été 2017, la marque rouge a choisi 0039 Italy pour créer une collection capsule en partenariat avec la marque de mode. À la clef, plus de 45 pièces entre streetwear et couture. Plus qu’une collaboration, une passion est née entre les deux marques selon Aysen Bitzer, la fondatrice et designer de 0039 Italy.

« Coca-Cola 0039 Italy » affiche l’entête de la collection capsule. Pour la marque rouge, la designer germano-turque Aysen Bitzer a poussé sa créativité cosmopolite dans cet univers plein d’énergie et de convivialité. Les sweat-shirts en coton ou pailletés s’associent à la dentelle, la bande-dessinée s’imprime sur la soie, les rayures et les capsules rouge et blanc se superposent dans cette collection chic et élégamment dégingandée.

Comment la designer a-t-elle opéré ce mariage de l’image pétillante et dynamique de Coca-Cola à l’élégance et à la féminité de 0039 Italy ? Pour Journey, elle revient sur le processus de création de cette collection capsule et de ses pièces aux tissus soyeux, aux coupes fluides et déstructurées.

Comment est-ce qu’a commencé l’histoire de cette collection capsule ?

Tout a commencé l’année dernière, lorsque Coca-Cola m’a appelée au siège de Stuttgart. J’ai d’abord cru à une blague que pourraient me faire des amis et j’ai répondu qu’on pouvait se rappeler le lendemain… Le jour suivant, ils m’ont rappelé et j’ai réalisé que leur proposition était sérieuse ! Ils voulaient que je crée pour eux une collection entière. Après leurs partenariats avec Jean-Paul Gaultier, Karl Lagerfeld, Dolce & Gabbana et Marc Jacobs, c’était un vrai défi pour la jeune designer que je suis ! Coca-Cola avait envie d’un nouveau regard sur son image et j’ai choisi de saisir l’opportunité.

0039 Italy

Cliquez sur l'image pour voir la galerie photo

© Julien Philippy

Quels étaient les lignes directrices de Coca-Cola ?

Sur les aspects créatifs, j’étais complètement libre, du moment que je réutilisais les couleurs rouge, blanc et le liseré noir. J’ai décidé de revisiter le dessin de la vague, celui des capsules. Chaque pièce devait ensuite être envoyée au siège de Coca-Cola, à Atlanta (Etats-Unis), où chacune était validée en fonction de l’identité de marque, des couleurs et des formes.

Selon vous, qu’est-ce qui rapproche vos deux marques ?

Coca-Cola évoque la joie, la convivialité et le dynamisme : autant de valeurs que partage 0039 Italy ! Les mêmes femmes qui boivent Coca-Cola apprécient nos pièces qui sont faciles à porter, contemporaines et de bonne manufacture. Il était important pour moi que la marque-partenaire soit en cohérence avec ma propre marque.

« L’univers de marque de Coca-Cola est très puissant » Aysen Bitzer

J’ai d’abord étudié en détails la charte de 300 pages, qui recense les archives d’Atlanta. L’univers de marque de Coca-Cola est très puissant : il y a des codes à respecter, des contraintes… J’ai ensuite cherché des sources d’inspirations en ligne afin de mieux cerner l’identité de la marque Coca-Cola, les passions qu’elle génère, les publics qu’elle touche. Je puise également mon inspiration dans la rue et au cours de mes voyages à New York ou à Los Angeles.

Comment avez-vous travaillé à la création de cette collection ?

Avec mon équipe, nous avons établi un mood board [une planche de tendance composée d’images et de textes, ndlr]. Nous avons alors réalisé que la femme Coca-Cola n’était pas très différente de notre cliente : elle travaille, elle voyage, elle aime la mode, elle s’amuse, elle a des enfants ou non, elle a entre 15 et 65 ans.

Le sujet était tellement inspirant que j’ai d’abord conçu 85 pièces – ce qui était beaucoup trop compte tenu des dimensions de nos magasins. Nous sommes donc revenus à un total de 45 pièces en soie, en dentelle, en coton.  


 

Vous avez ensuite fait défiler la collection lors de la Fashion Week de Berlin…

C’était mon tout premier défilé ! Je m’étais toujours dit que je le ferais à 40 ans et que ce serait un moment vraiment spécial… Et je n’ai pas été déçue. La collection a été présentée le 29 juin 2016 au Borchardts, un célèbre restaurant de Berlin. Alors qu’il n’y avait que 160 places, nous avons reçu plus de 420 invités : des journalistes, des clients, des bloggeurs… Pour créer les looks, sélectionner les mannequins et définir la scénographie, j’ai même eu la chance de bénéficier des conseils de Christiane Arp, l’éditrice du Vogue Allemagne.

Les pièces ont ensuite été exposées le 13 décembre au magasin de Paris. Pour le showroom presse, les prochaines étapes de la collection capsule sont dans les magasins de Londres, de Milan et le point de vente de New York. La dernière étape sera à Los Angeles. La collection capsule sera disponible en magasin dès janvier 2017. Des pièces que les conseillers de vente seront fiers de présenter à nos clientes.