Un Spritz s’il vous plaît ! Depuis quelques années, le mot est sur toute les lèvres en France. Cocktail à la longue histoire, il faut se tourner vers le passé de Venise pour retracer la route de cette boisson peu banale. Cet été, FÏNLEY vous fait découvrir, dans sa gamme de mocktails sans alcool, sa nouvelle saveur Spritz. Un défi créatif pour la marque aux fines bulles qui promet de séduire les palais des adultes exigeants.

La tendance se confirme à l’arrivée des beaux jours : les mocktails sans alcool s’emparent de l'apéritif. Bien souvent plus complexe à préparer que le cocktail traditionnel, les versions sans alcool sont de plus en plus appréciées. Destinée à des adultes connaisseurs, la boisson aux fines bulles dont Alessandra Sublet est devenue l’ambassadrice a choisi le Spritz pour enrichir son offre de mocktails. En quête d’un savoir-faire exigeant et d’une tradition « made in Italy ».

La tradition de l’aperitivo… sans alcool

Passées sous la couronne des Habsbourg, Venise et toute la région de Vénétie voient arriver de Vienne, de nombreux soldats, diplomates, fonctionnaires et marchands autrichiens au début du 19e siècle. Pour diminuer le taux d’alcool de l’aperitivo italien, ces derniers ajoutent de l’eau gazeuse aux essences transalpines : le Spritz était né.

Les accords se sont ensuite modulé au cours des siècles avec des boissons amères à base de racines ou d’écorces d’agrumes. En 2017, FÏNLEY renouvelle ce savoir-faire exigeant avec des herbes aromatiques complémentaires, telles que la bergamote et la sauge de clary. Dans une version sans alcool et faible en calories, le mocktail restitue l’expérience authentique de la saveur du Spritz. Dans une belle robe orange lumineuse, les adultes expérimentés uniquement (souvenez-vous de la signature de la marque !) découvrent cette longueur amère en bouche accompagnée de notes d’écorces d’orange très légèrement sucrées et épicées.

Une ultime façon pour la mixologie de rendre hommage à l’art de vivre italien.
 

Découvrez aussi l'événement dédié à Fïnley Spritz au Soft :