Depuis 2014, et pour trois ans, Coca-Cola France mène dans le Parc Naturel de Camargue un projet aux côtés de WWF France. Son objectif : rétablir le fonctionnement naturel des étangs et marais salins de Camargue et protéger la faune et la flore dans le respect de l'économie locale.

Ce programme est destiné à restaurer les échanges hydrauliques et biologiques entre le vieux Rhône, les lagunes et la méditerranée. Un moyen de faciliter l’écoulement naturel de l'eau douce dans le territoire et de reconnecter plusieurs étangs avec la mer. Les travaux hydrauliques se sont terminés à la mi-août et l'eau circule désormais jusqu'à l'étang du Fangassier grâce à la mise en place d'un nouveau canal. Comme le précise la Directrice adjointe Biodiversité du WWF France, Christine Sourd : « L'eau du vieux Rhône allait directement à la mer, sans passer par l'écosystème Camargue. Grâce à ces nouvelles installations, 1,2 milliard de litres d'eau vont être restitués à cet écosystème chaque année ». Un bouleversement qui va permettre de maintenir le niveau des eaux dans la zone humide et de protéger le site de nidification des flamants roses des prédateurs.

Dernière apport de ce projet, de nouveaux appareils de mesures vont permettre de contrôler le débit d'eau afin d'assurer la pérennité et la bonne gestion de tout cet écosystème camarguais. Il sera ainsi mieux armé face aux conditions climatiques extrêmes et à l'impact potentiel de la montée du niveau de la mer. Un risque majeur lié au réchauffement climatique, qui sera au cœur de la COP 21 à Paris en décembre.

LA CAMARGUE, 2e PLUS GRAND DELTA DE MÉDITERRANÉE

Le héron garde-bœufs est l'une des 287 espèces d'oiseaux vivant dans les marais de Camargue

© Nimu1956, | iStock | Getty images

La Camargue est située à l'embouchure du Rhône, entre les deux bras du fleuve. Elle est le deuxième plus grand delta de la Méditerranée derrière celui du Nil et possède une identité culturelle forte. Première zone humide de France par sa superficie, elle accueille de très nombreuses espèces animales et offre une flore luxuriante. Elle abrite notamment le seul site de nidification des flamants roses en France. La Camargue est également une zone touristique très fréquentée et un lieu apprécié pour la pratique de loisirs sportifs : équitation, cyclisme, randonnées… Dès le 18e siècle, les terres sont pourtant drainées à des fins agricoles et certains des étangs sont transformés en marais salants. L'écosystème et le cours naturel du fleuve en sont donc profondément bouleversés. Pour satisfaire aux nécessités de l'exploitation, la circulation des flux d'eau de la mer vers les terres était alors complètement artificielle.

COCA-COLA FRANCE ET WWF, POUR LA PRÉSERVATION DE L’EAU DOUCE

Christine Sourd, Directrice adjointe Biodiversité du WWF France

© WWF

Depuis 2007, The Coca-Cola Company et WWF travaillent à l’échelle mondiale pour protéger les habitats menacés et œuvrent à la sauvegarde des espèces en danger. Localement, les deux partenaires s'impliquent également pour la préservation de l'eau douce et sa mise à disposition au plus grand nombre.  

Comme le rappelle le Président de Coca-Cola France, Imad Benmoussa : « Parce que l’eau est essentielle à la nature, il est de notre devoir de soutenir des projets ayant pour vocation de protéger cette ressource. » Différents partenaires locaux sont également partie prenante de ce programme aux côtés de WWF et Coca-Cola France : le Parc naturel Régional de Camargue, la Tour du Valat, la Société Nationale de Protection de la Nature et le Conservatoire du littoral, propriétaire du site des étangs et marais salins. Un programme qui s'inscrit dans l’engagement de la marque de reverser 100 % de l'eau utilisée dans ses boissons à la nature avant 2020, un objectif en passe d’être déjà atteint.