Parce que l'eau est essentielle à la nature, les communautés et les entreprises, The Coca-Cola Company et le WORLD WILDLIFE FUND (WWF) ont lancé un partenariat de transformation pour aider à conserver les ressources en eau douce du monde.

DEPUIS QUAND ?

Depuis 2007, The Coca-Cola Company collabore avec le WWF dont la mission est de protéger les habitats menacés et de préserver les populations animales en péril . Leurs actions se concentrent notamment autour de la sauvegarde de l’eau douce, du changement climatique, des espèces menacées d’extinction, de la pollution par des produits toxiques, de la protection des forêts et du milieu marin.

L’OBJECTIF ?

Le but de ce partenariat est de protéger les bassins d’eau potable à travers le monde, de promouvoir une agriculture durable, et de réduire notre empreinte carbone et énergétique.

En France, la Fondation Coca-Cola et le WWF sont engagés dans un projet commun de restauration des zones humides en Camargue.

 


 

OBJECTIF 2020 !

Afin d’élargir les missions et de renforcer leurs  progrès, cette collaboration mondiale se prolongera jusqu'en 2020 ! Ce renouvellement devrait contribuer à relever les défis en matière de ressources naturelles qui influent sur l'eau douce.

Les challenges seront nombreux concernant l'agriculture, le climat, l'emballage ou encore l'utilisation de l'eau… The Coca-Cola Company devrait donc concentrer ses efforts sur :

  • La protection du climat: Coca-Cola réduira de 25 % l’ empreinte carbone de la production de ses boissons. Il s’agira notamment de faire évoluer les procédés de fabrication, les formats d'emballage, la flotte de livraison, l'équipement de réfrigération et l'approvisionnement des ingrédients.

  • Les emballages renouvelables: Coca-Cola va travailler avec le WWF pour évaluer la performance environnementale de matériaux à base de plantes pour une utilisation potentielle dans des emballages renouvelables. Cela lui permettra d'atteindre son objectif : utiliser l'emballage PlantBottle™ dans toutes ses bouteilles en plastique PET.

  • Le sourcing durable: Coca-Cola va travailler à l’utilisation de matières premières durables : la canne à sucre, la betterave, le maïs, le thé, l'huile de palme, le soja, les pâtes et papiers de fibres, et les oranges.

  • Les économies d'eau: Coca-Cola souhaite améliorer l'efficacité d’utilisation de l'eau dans ses activités par le biais d’optimisations opérationnelles dans l'ensemble du système. Cet objectif vient compléter la hausse de 21,4 % déjà réalisée entre 2004 et 2012.