Coca-Cola se prépare à atteindre un objectif ambitieux en 2020 : « Recycler plus d’emballages que nous n’en utilisons ».

L’emballage compte pour près de la moitié des émissions de carbone dans l’ensemble des chaînes de valeur Coca-Cola. Aujourd’hui la marque agit pour développer une activité faible en émissions carbone et zéro déchet.
L’objectif est d’être source d’inspiration et moteur du changement pour construire un futur durable.Ainsi, pour réduire l’empreinte carbone, chaque aspect de l’emballage est envisagé, depuis sa conception, son poids et son contenu recyclé, jusqu’aux matériaux renouvelables et au recyclage.

PLAN D’ACTIONS : INTERVENTION SUR LES 6 ÉTAPES DU CYCLE DE VIE DES BOISSONS


1. LES INGRÉDIENTS

L’objectif est de rendre durable les approvisionnements en sucre, en collaborant avec l'industrie sucrière. Coca-Cola Entreprise est l'un des premiers clients de la filière de betteraves sucrières en France.

2. LA PRODUCTION

En 2010, 1,25 million d’euros a été investi dans l'optimisation de la consommation d'eau et le processus de recyclage, ce qui a réduit le ratio énergie de 4 %. Ainsi, d’ici 2020 chaque litre de produit fini sera conçu de façon à diminuer 50 % les émissions de carbone.

3. LES EMBALLAGES

Pour obtenir un équilibre optimal entre le plastique recyclé et le plastique d'origine végétale, une diminution de 25 % de la quantité de matériaux usités est programmée. À contrario, l'utilisation d'aluminium, d'acier et de verre recyclés devrait être optimisée.

Coca-Cola s'engage concrètement à réduire le poids de ses emballages et à limiter l’exploitation des matières premières nécessaires à leur production.

4. LA DISTRIBUTION

D'ici 2020, le souhait de Coca-Cola Entreprise est de transporter chaque caisse de produit fini avec 30 % d'émissions de carbone en moins. Le nombre de kilomètres parcourus par les camions diminuera au profit d'autres modes de transport plus écologiques comme le rail. Les routes logistiques seront à nouveau planifiées avec les transporteurs pour éviter les retours de camions « à vide ».

5. LA RÉFRIGÉRATION

Une diminution de 50 % des émissions de carbone des équipements réfrigérés est également planifiée.

Plusieurs mesures ont été prises visant à optimiser leur rendement énergétique :

– l’installation de boîtiers régulateurs d'énergie,

– la mise en place de portes sur les vitrines à froid ouvert,

– l’utilisation de fluides frigorigènes naturels,

– le recours à des programmateurs permettant d'éteindre l'éclairage et de contrôler le groupe froid en fonction des conditions d'utilisation des distributeurs automatiques,

– le remplacement des tubes fluorescents par des systèmes d'éclairage basse consommation.

6. LE RECYCLAGE

Depuis 2013, notre co-entreprise Infinéo, fournit 100% du plastique PET (polytéréphtalate d'éthylène) recyclé, présent dans les bouteilles vendues sur le territoire. Infinéo a permis à Coca-Cola Entreprise de fabriquer en France des bouteilles contenant en moyenne 34 % de PET recyclé sur les produits gazeux.