Le 28 mars 2015. Entre 20h30 et 21h30 heure française. Le monde plonge dans l’obscurité.

À l’appel de l’Organisation mondiale de protection de la nature (WWF), plus d’un milliard de personnes à travers 126 pays ont éteint leurs lumières au même moment, et ce pendant soixante minutes. Il s’agit de la 8e édition d’EARTH HOUR, « Une Heure pour la Planète ». L’action est spectaculaire, le geste puissant.

Associée à la WWF, The Coca-Cola Company soutient cette initiative éco-responsable lancée voici huit ans pour lutter contre le réchauffement climatique.

Une action à la portée de tous

Petit rappel des faits : l’EARTH HOUR a lieu pour la première fois le 21 mars 2007 à Sydney (Australie) et réunit 2,2 millions de participants. Forte de ce succès, la WWF renouvelle l’opération l’année suivante et parvient à fédérer 370 villes dans 35 pays. EARTH HOUR devient dès lors un événement mondial et ne cesse de gagner en popularité. Ailleurs comme ici. En 2015, Paris éteint ainsi l’éclairage extérieur de plus de 200 bâtiments dont l’Hôtel de Ville, Notre-Dame, le Parc des Princes et l’Opéra Bastille. Osé pour la Ville lumière… S’engager au quotidien, faire bouger les lignes, combattre l’inaction, telle est l’idée directrice.

Un état d’esprit partagé par The Coca-Cola Company qui, sensibilisée sur le sujet et désireuse de lui donner un éclairage nouveau, sera partenaire officiel de la 21e Conférence des Parties sur le climat (COP21), qui se tiendra en décembre au Grand Palais à Paris. Rendez-vous est pris.