Depuis 2014, Ticket for Change aide les futurs entrepreneurs comme les salariés à mettre leur talent au service de la société de demain. Par le développement de la confiance et l’accompagnement à travers la concrétisation de leur projet social, Ticket for Change offre des clés pour résoudre les problèmes de notre société et changer le monde. Car l’économie de demain sera sociale ou ne sera pas !

Après une édition 2015 couronnée de succès, Ticket for Change est de retour. Plus de 55 graines d’entrepreneurs et intrapreneurs du changement vont intégrer le programme : un parcours pédagogique de six mois baptisé « Ticket for Action », autour d’experts en leadership et en gestion de projet. Le tout ponctué par un Tour de France du 25 août au 3 septembre 2016. De quoi donner des ailes à ces porteurs de projets sociaux pour passer de l’idée à l’action !

Les participants au cours d’une session d’échanges avec les pionniers du programme Ticket for Change.

© Laetitia Striffling

Pour 2016, Ticket for Change évolue

L’association fondée en janvier 2014 par Matthieu Dardaillon, Joséphine Bouchez et Adèle Galey a pris de l’envergure ! Cette année, près de 60 personnes bénéficient du programme de six mois et de l’équipe Ticket for Change. Une vingtaine d’experts âgés de 21 à 57 ans, dont le coach-chorégraphe d’entreprise, Ucka Ludovic Illolo, toujours aussi apprécié des participants pour son coaching. Cette année, pour la première fois, les limites d’âge sont levées, parce qu’il n’y a pas que les plus jeunes pour vouloir changer le monde ! En revanche, il sera désormais demandé d’intégrer Ticket for Change avec une idée précise, afin d’optimiser l’efficacité du parcours et de favoriser l’émulation entre les participants.

Une session de travail organisée à l’espace Darwin, un skatepark installé à Bordeaux (Gironde) lors du Tour 2015.

© Laetitia Striffling


 

Le Tour de France : 10 jours pour changer de vie, et celles des autres !

Comme lors des précédentes sessions de Ticket for Change, le programme comporte un Tour de France. Du 25 août au 3 septembre, ce périple initiatique va envoyer les participants à la rencontre des pionniers du changement les plus influents de France. De Lyon à Paris en passant par Toulouse et Lille, ils profiteront de cette dizaine de jours pour prototyper leur projet, qui sera alors challengé par des mentors d’exception. Comme l’an passé, le Tour finira en beauté, avec une soirée organisée au mythique Studio 104 de la Maison de la Radio, à Paris. Coca-Cola, toujours à l’écoute de son public, a d’ores et déjà son Ticket en poche pour les suivre !

Coopération, émulation et esprit de corps : les participants à Ticket for Change ont le sens du collectif !

© Eveline de Brauw


 

3 questions à Jean-Paul Delevoye, Parrain de Ticket for Change 

© CESE

« La force des individus fait la force du collectif », Jean-Paul Delevoye Ancien ministre de la Réforme, médiateur de la République et ancien président du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE)

Pourquoi avoir accepté d’être le parrain de Ticket for Change ?
« Au cours de ma carrière politique, j’ai toujours soutenu l’innovation et ceci passe par la contestation. Nous vivons actuellement un contraste entre une société qui se protège et une jeunesse qui veut exister et innover. Ce monde ouvre donc la porte à la contestation constructive, et Ticket for Change s’y engouffre. Lorsque je présidais le Conseil économique, social et environnemental, j’étudiais beaucoup de projets dont le but était de promouvoir une plus grande ouverture ou une plus grande solidarité, comme le Printemps de l’Optimisme, également soutenu par Coca-Cola France. J’appuie donc ces initiatives, où la force des individus fait la force du collectif.

Quels sont selon vous les points forts de ce programme ?
Ticket for Change, tout comme Coca-Cola, a une démarche positive envers les jeunes : le message est « Allez-y, faites du bruit ! ». Le programme, d’une durée de six mois, offre aux participants la possibilité de travailler leur projet en profondeur et le Tour de France vient s’inscrire au cœur de cette démarche. Pour cette édition 2016, c’est avec plaisir que je reprendrai mon rôle de parrain. Ticket for Change rejoint mes convictions, en donnant aux gens les moyens d’avoir confiance en eux-mêmes et en leur projets, en développant le sens critique et en privilégiant les rencontres. Cette année, la suppression des limites d’âge et la présence de plus en plus importante des intrapreneurs au sein des participants sont des nouveautés qui vont dans le bon sens.

Avez-vous été séduit par certains projets issus du programme Ticket for Change ?
Au cours des précédentes éditions, j’ai eu l’occasion de découvrir des projets fascinants et des individus qui ne l’étaient pas moins : cette jeune femme et son ambition de créer une banque mondiale consacrée au micro-crédit, ou encore ce jeune du Nord et son envie de lutter contre la grande précarité. Toutefois, Ticket for Change possède la sagesse du paysan : la beauté de la récolte ne doit pas faire oublier le temps et l’énergie consacrés aux labours, aux semailles et à la moisson ! Ticket for Change, ce sont de vrais moments d’émotions quand les jeunes exposent leurs projets, des rencontres authentiques… et la fierté du partage. »

Ticket for Change en 5 chiffres clés

Depuis janvier 2014, Ticket for Change a

    - Permis à 40 000 personnes de mieux découvrir l’entrepreneuriat social

    - Aidé 3 000 personnes à devenir entrepreneur de leur vie

    - Fait émerger 380 projets d’entrepreneuriat à impact positif

    - Accompagné 44 projets de start-up sociales et d’intrapreneurs

    - Créé ou contribué à créer 25 emplois en France

Plus d’informations sur Ticket for Change, le Tour et le programme Ticket for Action sur le site de l’association Ticket for Change.