Le Tour Ticket for Change 2015 s’est terminé le 4 septembre au soir. Pendant 12 jours, les participants ont sillonné la France à la rencontre d’entrepreneurs, de responsables associatifs, d’experts… mais aussi d’eux-mêmes.

Ils ont acquis des clés, des compétences et de l’énergie pour mener à bien leurs projets dans le domaine social. Les 58 entrepreneurs et intrapreneurs ont bouclé leur tournée à Paris, par une soirée de clôture menée tambour battant.

Avenue du Président Kennedy, Paris XVIe. Nous sommes nombreux devant l’entrée du Studio 104 de la Maison de la Radio. À l’intérieur, les participants du Tour Ticket for Change 2015, dont Coca-Cola est partenaire, finissent de présenter leurs projets au jury. Soudain, les portes s’ouvrent sur une nuée de polos rouges : les entrepreneurs et intrapreneurs sociaux de demain nous invitent à la cérémonie de clôture du Tour.

Avant d’entrer dans le célèbre « 104 », qui accueille les émissions en public de Radio France, nous échangeons avec les participants. Pas facile, car au bout de 12 jours de tournée à travers la France, de nuits blanches, de fous rires, de moments de joie comme de doute, ces jeunes de 18 à 32 ans sont survoltés. « Normal, on est stimulés physiquement et intellectuellement en permanence », explique Nelle, 25 ans, étudiante à l’école d’informatique « 42 » et porteuse d’un projet de jeu vidéo de simulation de vie éco-responsable.

« GRÂCE AU TOUR, ON NE RÉFLÉCHIT PLUS, ON FAIT ! »

Chloé, 24 ans, confirme : « On se sent portés car le Tour nous offre chaque jour des clés. Très vite, on ne réfléchit plus, on fait ! », affirme cette étudiante en Management de l’innovation. Même optimisme chez Attika, 22 ans. Diplômée en Géopolitique, elle a imaginé une banque sociale dans le but de financer, à taux zéro, des projets en Afrique ou en Asie : « Je veux concurrencer le système classique, en redéfinissant le principe de financement des banques ». Schéma à la main, la jeune femme expose son projet, auquel l’UNESCO prête une oreille attentive. À suivre…

Attika

Attika, 22 ans, s’est plongée dans les mécanismes de la finance pour développer son projet de « Banque sociale »

© Benoît Billard

Après ces échanges, place à la cérémonie. Le chef étoilé Thierry Marx, parrain de la promotion, prend la parole et rappelle les enjeux sociaux du monde du travail. « L’entreprise sera sociale ou ne sera pas, car on est plus forts les uns avec les autres que les uns contre les autres », martèle celui qui fait de la « méthode RER » (Pour Rigueur, Engagement et Régularité) la clé du succès pour les jeunes. Puis, divers intervenants se succèdent sur scène : Ucka Ludovic Ilolo, le « chorégraphe d’entreprise », rappelle que le corps et l’esprit fonctionnent toujours de concert, tandis que la reporter Hélène Merlin, qui accompagnait le Tour, témoigne de la « solidarité » des participants. L’énergie emmagasinée pendant ce « road-trip » est palpable et se transmet aux quelque 800 personnes présentes.

TFC onstage

Le chef Thierry Marx, parrain de la promotion 2015, motive les participants : « L’ambition n’est pas un gros mot ! », rappelle le roi de la cuisine moléculaire.

© Benoît Billard

LA SOLIDARITÉ RÉCOMPENSÉE

Quatre prix sont ensuite décernés aux meilleurs projets présentés par les participants dans l’après-midi. Parmi eux, un « Trophée de l’Intrapreneur » vient couronner un salarié porteur d’une initiative sociale au sein de son entreprise. Ces travailleurs qui souhaitent « changer les choses de l’intérieur » constituent la grande nouveauté de l’édition 2015. Le prix est attribué à Véronique Zehnacker, Responsable Qualité chez un chocolatier, et à son projet « Choco & Co. ». Le jeune femme de 32 ans œuvre pour l’insertion des jeunes et propose un parcours de formation enrichi grâce au savoir-faire de son employeur. « Je veux susciter des vocations, aller à la rencontre des jeunes et des structures d’insertion », confie-t-elle. Trois autres récompenses sont attribuées : elles distinguent Iris et son agence de design et d’innovation – judicieusement dénommée « Oz’Iris » - consacrée à la santé ainsi que « Chacun son Tour », un réseau social créateur de lien entre élus locaux et citoyens. Enfin, le jury récompense une application dédiée aux besoins des SDF.

Galerie Opener

Les trophées distribués par le jury : trois prix « entrepreneur » et un « intrapreneur »

© Benoît Billard

Découvrez la galerie photo de l'événement 

Il est plus de 23 heures lorsque la soirée prend fin. Un dernier tour sur scène pour saluer le public et les 58 jeunes vont enfin goûter un repos bien mérité. « Aujourd’hui c’est feedback, mais demain c’est grasse mat’ ! », nous confie un participant. Pour autant, l’aventure ne s’arrête pas là. Dès lundi 7 septembre, les 58 participants vont découvrir « Ticket for Action » : un accompagnement d’une durée d’un an par l’équipe de Ticket for Change, afin de perfectionner leurs projets et les ancrer dans la réalité. Coca-Cola, toujours engagé pour et avec son public, continuera à suivre ces jeunes prometteurs tout au long de cette année de concrétisation et leur souhaite bon succès !

TFC en route pour le changement

Coca-Cola, toujours proche des talents de demain avec Ticket for Change

© Benoît Billard

Rencontre avec Matthieu Dardaillon
Initiateur de Ticket for Change

« On vient sur le Tour avec des envies, on en ressort avec un concept »

« Pour ce Tour 2015, nous comptions 58 participants, dont 8 intrapreneurs, qui constituaient la nouveauté de cette édition. D’un point de vue quantitatif, l’objectif est atteint puisque sur les 58 projets, 49 étaient suffisamment avancés pour être « pitchés » devant le jury. C’est important car on n’entre pas forcément sur le Tour avec une idée précise, plutôt des envies. Ce bon résultat est aussi dû à la présence des intrapreneurs, qui tirent les autres participants vers le haut. Maintenant, il faut attendre de voir combien d’entre eux se lanceront effectivement, mais on peut d’ores et dégager 15 à 20 concepts à fort potentiel. L’an dernier, sur 50 projets, 25 avaient été pitchés : la moitié d’entre eux est actuellement « en gestation » et quatre sont réellement sur des rails.
Avec la fin du Tour, une nouvelle phase s’ouvre pour les participants : Ticket for Action. Pendant un an, ils vont recevoir des outils pour concrétiser leur projet et définir un modèle économique. Ils bénéficieront aussi de cinq week-ends d’accompagnement, de rencontres régulières avec des entrepreneurs. De plus, chaque porteur de projet bénéficiera des conseils d’un tuteur bienveillant. Nous sommes d’ailleurs en recherche de « mentors » pour aider ces jeunes sur le chemin de la réussite. Coca-Cola, qui nous accompagne déjà dans le cadre de Ticket for Change, dispose peut-être parmi ses collaborateurs d’un de nos futurs mentors ! »

Pour plus d’informations sur le Tour Ticket for Change

Pour plus d’informations sur les projets, leurs porteurs et le programme Ticket for Action

Pour plus d’information sur le tutorat des jeunes entrepreneurs