En route pour le changement ! Cette année, 58 jeunes de 18 à 32 ans, s'engagent dans un tour de France de 12 jours afin de promouvoir l'entrepreneuriat social.

Comme l'explique Matthieu Dardaillon, initiateur et co-fondateur du projet : « ces jeunes ont une envie folle de se lancer. Ils veulent changer le monde mais ont besoin d'un déclic pour démarrer leur projet. C'est ce que leur offre Ticket for Change ». Ils s’entretiennent avec des coachs, assistent à des ateliers et conférences animés par des entrepreneurs sociaux, puis construisent un projet et rencontrent leurs cibles potentielles. Il s'agit pour eux de « découvrir ce qui les indigne dans le monde et d'apprendre à structurer leurs idées », précise Matthieu Dardaillon. « Ils ont une énergie incroyable et représentent la diversité de la France. Ils ont un vrai potentiel pour se lancer et nous allons tout mettre en œuvre pour accompagner leurs projets » ajoute-t-il.

NOUVEAUTÉ DE TICKET FOR CHANGE 2015 : L'INTRAPRENARIAT

Mais cette année, le dispositif va plus loin. Un nouveau programme baptisé « Corporate for Change » intègre désormais des salariés dans l’aventure. Au nombre de huit cette année, leur envie est de changer le monde… de l’entreprise, de l’intérieur. Ces « intrapreneurs sociaux » comme on les appelle, sont portés par une vision éthique et vont s’appuyer sur les ressources de leur entreprise pour mener à bien leurs projets.

Un projet qui se veut ambitieux comme l’explique Matthieu Dardaillon : « Nous souhaitons toucher un million de personnes d'ici 2025. A travers l'intra et l’entrepreneuriat, mais aussi grâce aux emplois générés par tous ces projets. » Pour y arriver, le co-fondateur de Ticket For change peut compter sur l'engagement de partenaires de plus en plus investis, à l’image de Coca-Cola France.

Si ce projet vous intéresse, vous pouvez vous inscrire aux rencontres et conférences, organisées dans les villes de cette grande tournée qui s’achèvera par une soirée de clôture à la Maison de la radio, le 4 septembre. Sinon, il est également possible de suivre en direct le Tour « Ticket for Change » sur le site internet dédié. Bonne route !

« C'est en partageant nos idées et en confrontant nos points de vue que nous pouvons faire bouger les choses », Roger-Cyr Aplogan, 28 ans.

Rober

Roger-Cyr Aplogan

© Ticket For Change

« Arrivé de Côte d'Ivoire à l'âge de 9 ans, j'ai arrêté le lycée en seconde. Après un accident de moto qui m’a amené à me remettre en question, je suis parti au Népal. Ce voyage fut une révélation. À mon retour, j'ai entamé une formation en programmation informatique. C'est à ce moment-là qu'une amie m'a parlé de « Ticket for Change ». Aujourd’hui je travaille sur un projet d'application mobile appelée « Tipsler ». L’idée : proposer aux jeunes voyageurs des infos ciblées, adaptées à leur budget et leurs préférences, pour se loger, se divertir et manger partout dans le monde ! J'attends de Ticket for Change d'être accompagné dans mon projet et de trouver des partenaires afin de créer un format d'entreprise viable. C'est en partageant nos idées et en confrontant nos points de vue que nous pouvons faire bouger les choses. »

« Je veux mettre mon indignation en œuvre pour faire bouger les choses », Capucine Treffot, 19 ans.

Capucine Treffot

Capucine Treffot, 19 ans.

© Ticket For Change

« Quand j'étais petite, je voulais devenir inventrice ! Après mon bac, j'ai découvert le design et intégré une école spécialisée. J'ai commencé dès 14 ans à faire des petits boulots et j'ai tout de suite su que je voulais agir pour le monde et m'engager pour l'environnement. Je reviens de deux mois de volontariat en Bolivie où je me suis occupée de pumas dans la jungle. Ce voyage m'a donné beaucoup de force. Même si je n'ai pas de projet précis pour le moment, je réfléchis à un système de consigne pour tous les objets de notre quotidien. Ainsi, plutôt que de jeter une bouteille en verre à la poubelle, ce geste citoyen pourrait rapporter un peu d'argent. Et la même idée peut s’appliquer aux meubles par exemple. Ils seraient recyclés ou réparés et on pourrait leur donner une seconde vie. Je veux mettre mes idées et mes indignations en œuvre et agir concrètement pour faire bouger les choses. Ticket for Change c'est de l'espoir et de l'action. »