Après un long parcours, le suspense a pris fin pour les dix finalistes du Prix de la Créatrice 2015 de Force Femmes. Le 18 janvier au Théâtre de la Michodière, Laurence Thiébart, Mathilde Chapelle et Anne Mira ont reçu la récompense tant espérée des mains de la Présidente de l'association, Françoise Holder, qui les a félicitées avec enthousiasme : « Rien ne résiste à la ténacité ! ». Retour sur une soirée riche en émotions qui marque pour ces femmes créatrices d'entreprises non pas un aboutissement mais bien le début d'une nouvelle aventure.

La cérémonie s'est ouverte sur une présentation en vidéo des projets des dix candidates, suivie de l'intervention de Françoise Holder. La présidente de l'association a rappelé les enjeux auxquels font face les femmes de plus de 45 ans aujourd'hui. Elle a salué le courage de celles qui se lancent dans la grande aventure de l’entrepreneuriat et sortent du chômage par le haut : « Chez Force Femmes, nous sommes des résistantes ! […] des tuteurs ou encore des aides et les femmes que nous accompagnons sont un exemple de courage et de volonté. ». Responsable marketing-chef de marques Europe pour Coca-Cola, Isabelle Hubsch a ensuite rappelé l'engagement de Coca-Cola auprès des femmes entrepreneurs en France mais aussi dans le monde avec le programme 5by20. La soirée a été ponctuée par les interventions de deux comédiennes qui ont rejoué avec beaucoup d'humour le parcours d'une femme au chômage qui pousse la porte de l'association. Puis, le moment tant attendu est arrivé et les trois lauréates ont été appelées sur scène pour recevoir leurs prix sous les applaudissements nourris de l'assemblée. Comme l'a rappelé Françoise Holder en conclusion de la cérémonie : « Ces créatrices d'entreprise portent en elles les valeurs clé de la réussite : volonté d'innovation et de partage et responsabilité ». Pour elles, et pour toutes les autres, le meilleur est à venir.

« Monter une entreprise est toujours un pari un peu fou », Laurence Thiébart, 53 ans, Ennetières-en-Weppes (59)

Le sourire de la première gagnante

Laurence Thiébart reçoit le Prix Services pour Loïse

© Benoit Billard

« Je crois en mon projet auquel cette récompense donne vraiment un booster supplémentaire. Monter une entreprise est toujours un pari un peu fou, cela demande beaucoup d'énergie mais c’est aussi l'aboutissement d'un rêve. Ce prix va me permettre de finaliser le packaging et les étiquettes de mes produits mais aussi de financer les outils de communication. L'accompagnement de Force Femmes a été à la fois professionnel et convivial et m'a aidé à formaliser mon offre. Pour voir loin il faut de l'ambition et mon désir serait de créer des emplois et d'avoir une équipe avec moi ! »

Laurence a reçu le Prix Services pour Loïse qui propose des mélanges haut de gamme de fruits secs, noix et céréales à destination de l'hôtellerie de luxe et des épiceries fines.

Une deuxième gagnante est appelée sur scène

Mathilde Chapelle reçoit le Prix Commerce-Artisanat pour son food truck le Morgane & Co

© Benoit Billard



« J'aimerais investir dans un deuxième véhicule afin que Morgane & Co soit présent à plusieurs endroits en même temps », Mathilde Chapelle, 50 ans, Lyon.

« Je suis fière de moi, je ressens beaucoup de joie. Cette remise de prix est aussi l'occasion de retrouver toutes les équipes de Force Femmes et de Coca-Cola dont le rôle a été fondamental. J'ai été suivie dès le départ par l'association alors que je ne savais pas si j'allais retrouver un emploi ou créer mon entreprise. Avec ce prix, j'aimerais créer un point de rassemblement pour réunir les 22 food trucks actuels qui travaillent à Lyon. Et puis c'est une affaire familiale, ma fille est dans la restauration et elle lorgne sur le camion ! J'aimerais investir dans un deuxième véhicule afin d'être présents à plusieurs endroits en même temps, c'est la clé du succès. »

Mathilde a reçu le Prix Commerce-Artisanat pour son food truck le Morgane & Co

Un prix du jury inattendu... pour sa gagnante !

Anne Mira n’arrive pas à y croire et pourtant, elle vient de remporter un Prix pour son bureau de créations textiles

© Benoit Billard

« À 45 ans, en entreprise, on est considérée comme senior alors qu'on doit travailler jusqu'à au moins 70 ans ! C'est surréaliste. », Anne Mira, 55 ans, Marcy l’Étoile (69)

« Force Femmes m'a apporté des réponses très concrètes. Après un quart d'heure de discussion avec ma référente le ciel s'est éclairci et grâce à l'association j'ai trouvé le statut pour concrétiser mon projet. À 45 ans, en entreprise, on est considérée comme senior alors qu'on doit travailler jusqu'à au moins 70 ans ! C'est une situation surréaliste. Avec ce prix, j'aimerais embaucher deux personnes. Je souhaite aussi créer une autre activité en parallèle, plus artistique, pour me donner un peu d'oxygène, un temps de création qui est souvent mis de côté quand on a la tête dans le guidon. »

Anne a reçu le Prix Coup de cœur du Jury pour son bureau de création qui propose un savoir-faire et un design aux fabricants textiles.

Découvrez la galerie photo de l’événement