Depuis 2005, Coca-Cola et ses fondations ont restitué 150 milliards de litres d’eau aux populations et à l’environnement. Une ressource vitale et précieuse qui améliore la santé, libère les femmes et renforce les communautés. L'accès à l'eau potable génère également de nombreuses opportunités économiques pour les entrepreneurs. Pour illustrer cet impact, un nouveau film Coca-Cola nous emmène à la rencontre de Geetha, Sofia et Elizabeth, trois femmes ayant bénéficié des programmes hydrologiques de Coca-Cola et de l’initiative 5by20

L’accès à l’eau signifie que les femmes et les jeunes filles consacrent moins de temps à se rendre à pied jusqu’aux points d’eau pour remplir leurs cruches. Il est également générateur d’emplois en suscitant la création d’activités nouvelles dans les métiers de l’agriculture ou de « kiosques à eau » gérés pour la communauté. Désormais dispensées de transporter l’eau pour leurs familles, les femmes peuvent se consacrer au développement de leurs compétences professionnelles et à la gestion de leur activité… et subvenir autrement aux besoins de leurs familles

Trois portraits de femmes soutenues par 5by20 au Kenya, en Inde et au Mexique

International Women's Day Kenya

Toute la famille d'Elizabeth a profité des retombées générées par son entreprise

© The Coca-Cola Company

Dans le film, trois femmes expliquent à quel point les initiatives de Coca-Cola menées en partenariat avec des associations locales ont transformé leur existence. Elles gagnent désormais leur vie, ont repris confiance en elles et poursuivent des rêves pour l’avenir. Et ce n’est pas tout. Chaque femme subvient aux besoins de sa famille et parraine d’autres femmes entrepreneurs. Elle engage un changement en elle-même et fait partie de ce que nous appelons « l’effet de ricochet », qui renforce sa communauté

- Geetha, mère, épouse et cultivatrice de mangues à Chittoor, en Inde : « Lorsque je regarde ma ferme, je ressens beaucoup de fierté. Je veux la transmettre plus tard à mes enfants sous la forme d’une immense exploitation. »

- Sofia, mère, étudiante et gérante de pépinière à La Primavera, au Mexique : « En tant que femme entrepreneur, je suis très heureuse, et fière de pouvoir dire que je possède ma propre entreprise. »

- Elizabeth, mère et gérante d’un kiosque à eau à Naivasha, au Kenya. « Mon entreprise a beaucoup aidé mes enfants et m’a permis de les éduquer, de les nourrir et de les habiller. Je ressens beaucoup de fierté. »