Le 18 juillet, jour de sa naissance en 1918, le monde célèbre la journée internationale Nelson Mandela.

Elle encourage les gens à consacrer 67 minutes au service des autres, en hommage aux 67 années que Mandela a consacré à son combat... Coca-Cola, qui a toujours eu à cœur de rapprocher les Hommes, s’associe naturellement à cette journée. L'occasion de revenir sur la genèse de la célèbre publicité « Hilltop ».

Porteur de valeurs de fraternité et d'humanisme, ce spot est encore dans tous les esprits comme l'illustre sa reprise dans le dernier épisode de la série Mad Men. En 1971, Coca-Cola faisait alors figure de précurseur en rassemblant dans une publicité des hommes et des femmes d'origines différentes réunis pour un moment de fraternité autour de leur boisson préférée. Des valeurs de justice, d'égalité entre les peuples et de liberté qu'incarnait Mandela et qui sont au cœur de cette Journée Internationale.

« J'ai chéri l'idéal d'une société démocratique et libre dans laquelle tous vivraient ensemble, dans l'harmonie, avec d'égales opportunités. »

Ces mots, Nelson Mandela, prix Nobel de la paix et premier président noir de l’histoire de son pays, les a prononcés lors de son propre procès le 20 avril 1964 au terme d'une plaidoirie de plus de quatre heures. Condamné à 27 années d'emprisonnement il est finalement libéré le 11 février 1990 devant les télévisions du monde entier. Le 30 juin de l'année suivante, l'apartheid instauré en Afrique du sud en 1948 est finalement aboli. Personnalité fédératrice et unanimement célébrée, la création d'une journée internationale en son honneur était un moyen de perpétuer sa mémoire et son combat pour l'égalité entre les Hommes.

« J'aimerais offrir un Coca-Cola au monde entier », le spot « Hilltop » de 1971


Des hommes et des femmes de tous horizons réunis pour partager un Coca-Cola
©Coca-Cola Company

En 1971, Coca-Cola lance aux États-Unis une campagne télévisée qui devient au fil des années un des plus grands succès de l'histoire de la publicité. Bill Backer, son créateur, en a eu l'idée alors qu'il était en escale en Irlande en raison du brouillard lors d'un vol transatlantique. Les esprits s'échauffaient parmi les passagers bloqués sur place. Mais le lendemain, Backer vit un grand nombre d'entre eux attablés dans un café de l'aéroport un Coca-Cola à la main. Plus d'impatience ou de tensions, juste le plaisir de partager un bon moment ensemble. Après l'enregistrement de la chanson, le clip est filmé en Italie.

Sur une colline, des jeunes gens venus du monde entier sont rassemblés et chantent dans un même élan le célèbre slogan « I want to buy the world a coke » (Je veux offrir un Coca-Cola au monde entier). Tous ont une bouteille de Coca-Cola à la main dont l’étiquette est rédigée dans une langue différente. La barrière du langage n'existe plus et, main dans la main, ces hommes et ces femmes vivent en harmonie.

En cette Journée internationale Nelson Mandela, symbole de paix et de liberté, se replonger dans l'histoire de la réalisation de cette publicité iconique rappelle que Coca-Cola n'est pas seulement une marque populaire mais qu'elle relie les hommes, où qu'ils soient et d'où qu'ils viennent.