Le 18 janvier, troisième lundi de l’année, c’est le Blue Monday (« Lundi du Blues » ou Journée mondiale de la déprime). Pourquoi ? Parce que c’est un lundi, déjà ! De plus, un lundi de janvier, quand les Fêtes sont passées, que les bonnes résolutions commencent à se déliter, que le compte bancaire est à sec (merci Noël !). Pour ne rien arranger, le thermomètre fait grise mine et les prochaines vacances semblent tellllllllement loin… Réagissez : voici cinq activités pour positiver !

Riez dès le lever

Riez dès le lever

© Mint Images | Getty Images

Pour bien commencer la journée, rien de tel qu’une bonne tranche de rigolade ! L’hilarité active la sécrétion d’endorphines – les hormones du bonheur, mais aussi de catécholamines, des antidépresseurs naturels. En prime, vous mobilisez quasiment tous vos muscles et bénéficiez des bienfaits de l’activité physique. Plein de bonnes raisons de rire à gorge déployée !

Bougez pour aller travailler

Bougez pour aller travailler

© Émilie Duchesne | Getty Images

On ne le répètera jamais assez, le mouvement est essentiel à notre équilibre physique et mental. 15 à 20 minutes d’activité suffisent pour lancer la production d’endorphines, ces « hormones du bonheur » qui nous mettent de bonne humeur et réduisent le niveau de stress. Pourquoi ne pas essayer le sport ?

Écoutez une playlist « détente » durant la journée

Écoutez une playlist « détente » durant la journée

© Hero Images | Getty Images

La musique adoucit les mœurs ! Régalez vos oreilles et délassez votre esprit en vous laissant aller au plaisir du son, c’est bon pour le moral ! Pour preuve, l’Organisation des Nations Unies a publié en 2015 sa « Playlist du Bonheur », établie depuis les votes des internautes de tous pays. Musique !

Lisez, cultivez-vous à chaque occasion

Lisez, cultivez-vous à chaque occasion

© Hero Images | Getty Images

Ça tombe plutôt bien, c ‘est ce que vous êtes en train de faire ! Et vous avez bien raison : une étude menée par des scientifiques norvégiens en 2011 a mis en évidence les liens entre culture et épanouissement*. Une enquête de l’Observatoire du Bonheur / CSA confirme d’ailleurs cette orientation : la diversité de l’offre culturelle en milieu urbain est mise en avant par 24% des citadins pour justifier leur plaisir de vivre en ville.

Jouez la corde de l’amitié et de la solidarité tout au long de l’année

Jouez la corde de l’amitié et de la solidarité tout u long d

© Giorgio Magini | Getty Images

On est plus heureux en groupe ! La lutte contre l’isolement nous rapproche du bonheur, alors cherchez le contact avec les autres. Donnez du temps à une association caritative telle que la Croix Rouge Française ou encore les Restos du cœur, pour aider ceux qui sont dans le besoin. Faites aussi preuve d’initiative : pourquoi ne pas lancer les invitations à ce dîner entre amis que vous rêvez d’organiser depuis longtemps ?

* "Patterns of receptive and creative cultural activities and their association with perceived health, anxiety, depression and satisfaction with life among adults". (Etude en Anglais)