L’Irlande est à l’honneur ce 17 mars. Après avoir donné la parole à un supporter de football irlandais, place à la Saint-Patrick, célébrée dans tout le monde anglo-saxon. Patrick, l’homme qui a évangélisé l’Irlande au Ve siècle, est honoré par des défilés, des parades, des manifestations de joie où la couleur verte et le trèfle sont à l’honneur. Si vous êtes tentés de devenir « Irlandais d’un jour », voici ce que vous devez savoir…

Le 17 mars n’est pas la fête nationale irlandaise !

La Saint-Patrick est avant tout une fête chrétienne, célébrée par les catholiques, les protestants mais aussi les orthodoxes, les luthériens et les anglicans. Elle honore le souvenir du Saint patron du pays qui – selon la légende - aurait chassé les serpents de la verte contrée. Cette action symbolise en fait la conversion du peuple au christianisme et l’abandon des rites païens d’origine celte. Contrairement au 14 juillet français, il n’existe pas de « fête nationale » en Irlande. Raison de plus pour les non-Irlandais de s’associer aux festivités !

L’ensemble du monde anglo-saxon fête Patrick

Les festivités du 17 mars se tiennent bien évidemment en Irlande, mais aussi aux Etats-Unis, où vit une importante communauté irlandaise. Les villes de New York et de San Francisco sont ainsi réputées pour leurs parades, qui voient défiler des dizaines de milliers de personnes arborant, selon le cas, un badge « Today I’m Irish » (« Aujourd’hui je suis Irlandais ») ou « Proud to be Irish ! » (Fier d’être Irlandais !).

Le shamrock, symbole de l’Irlande et de la Trinité

Le trèfle (« shamrock » en anglais) est un des symboles du pays. À l’occasion de la Saint-Patrick, il est de bon ton de l’arborer, à la boutonnière par exemple. Le saint homme se serait, selon la légende, servi des trois feuilles du shamrock – déjà présent dans la culture celte - pour expliquer la Trinité au peuple de l’île. Si vous voulez faire preuve d’originalité, vous pouvez toujours rechercher un trèfle à quatre feuilles, réputé porte-bonheur. Mais attention : il y a, en moyenne, un exemplaire quadrilobé pour 10 000 trèfles !

Suivez le Leprechaun et découvrez son trésor

Le Leprechaun - un elfe malicieux- est un autre élément de patrimoine indissociable de l’Irlande. Cordonnier à ses heures perdues, ce lutin est, selon la tradition, vêtu de vert et porteur d’une barbe rousse. Vous pourrez également le reconnaître au shamrock qui décore sa tenue. La légende veut que ce farfadet espiègle habite au pied d’un arc-en-ciel, où il cache un chaudron rempli de pièces d’or. Nombreux sont donc ceux qui souhaitent le capturer pour mettre la main sur son fabuleux trésor. Mais attention : le Leprechaun mettra toute sa malice pour vous en empêcher !

5 choses à savoir sur la Saint-Patrick, 5 choses à savoir sur la Saint-Patrick

Durant les cinq jours du Saint Patrick’s Festival, les rues de Dublin font le plein. Cherchez le Leprechaun !

© Slow Images | Getty images

En Irlande, la Saint-Patrick est fériée

Même si ce n’est pas une journée « officielle », le jour de la Saint-Patrick a été décrété férié par le gouvernement irlandais en 1903. Pour les croyants, il s’agit également d’un jour saint « d’obligation », c’est-à-dire qu’il doit être impérativement célébré. La date du 17 mars se situe d’ailleurs en plein cœur du Carême. Mais - les Irlandais vous le confirmeront- la Saint-Patrick constitue «une trêve bienvenue » durant cette période de jeûne qui prend fin à Pâques.

À Dublin, la Saint-Patrick dure cinq jours

Si vous voulez vraiment voir ce que donne une célébration de la Saint-Patrick réussie, mettez le cap sur la capitale. À Dublin, les festivités commencent quatre jours avant le 17 mars, à grands renforts de parades et de manifestations folkloriques. Ce Saint Patrick’s Festival, initié dans les années 1990, attire chaque année plus d’un demi-million de personnes. À cette occasion, les danseurs de céilí – la danse traditionnelle du pays – envahissent les rues de la plus grande ville du pays pour rendre hommage à l’évangéliste et les concerts fleurissent un peu partout. Il n’est peut-être pas trop tard pour prendre un billet d’avion !