Certains produits de consommation sont fondamentalement associés à l’image d’un pays. La pizza et l’Italie, le fromage et la France, le tzatziki et la Grèce, Coca-Cola et les États-Unis.

UNE HISTOIRE ET UNE IDENTITÉ FORTE

Chacun de ces produits est lié à son territoire par son histoire. Impossible, en effet, de dissocier l’identité de The Coca-Cola Company de la ville d’Atlanta en Géorgie, où un pharmacien du nom de John Stith Pemberton a mis au point sa recette secrète en 1886. Et où aujourd’hui encore, la ville abrite le siège de The Coca-Cola Company.

QUAND UN PRODUIT MONDIAL DEVIENT LOCAL

Avec le temps, les produits finissent par être adoptés ailleurs. Chaque année, les Américains consomment ainsi plus de pizzas que les Italiens. En France, où Coca-Cola a installé sa première usine dès 1919, il se boit près de 21 litres de la boisson pétillante par an et par habitant. Et il s’agit de Coca-Cola français, puisque plus de 90 % des matières premières utilisées proviennent de fournisseurs hexagonaux et des sites de production sont répartis sur tout le territoire avec plus de 2 800 salariés.

UNE PRODUCTION DÉCENTRALISÉE

Le développement de la marque s’est organisé autour d’un système unique et original. Si The Coca-Cola Company est basée aux États-Unis, ses filiales dans le monde produisent les concentrés à l’origine des boissons, imaginent les innovations, développent les marques et les valorisent sur leurs marchés respectifs. En France plus précisément, la société s’articule entre Coca-Cola France, qui met en œuvre le développement et la promotion des produits, et Coca-Cola Entreprise qui embouteille et distribue.

C’est grâce à cette organisation que The Coca-Cola Company est devenue à la fois mondiale et locale.