Chaque année en France, plus de la moitié des salariés des grandes entreprises suit au moins une formation[1].

En leur donnant l’opportunité d’actualiser leurs compétences et en les accompagnant dans des démarches de réalisation personnelle, ces formations sont un véritable atout pour les employés qui gagnent en compétitivité et en bien-être.

Sur le long terme, elles sont aussi une chance pour les sociétés. Pensées en adéquation avec leurs orientations « stratégiques », les offres de formation permettent aux entreprises et à leurs salariés d’avancer ensemble. Chez Coca-Cola par exemple, les sommes concernées sont très importantes, mais elles portent leurs fruits. A titre d’exemple, le montant engagé pour la formation représentait 4,5 % de la masse salariale sur la période 2008-2012. Sur la même période, 60 % des postes ont été pourvus en interne.

GAGNER EN CONFIANCE

Pour rester performante, l’entreprise a besoin de salariés compétents, mais aussi de personnes soucieuses de leur travail et motivées par leurs objectifs. À côté des formations techniques, les sociétés n’hésitent plus à proposer des offres d’ateliers de développement personnel. Gestion du temps et du stress, confiance en soi, communication opérationnelle… les sujets abordés sont nombreux et visent à aider le salarié à se dépasser et à réinvestir son emploi.

L’originalité de ce programme initié en 2012 réside dans son déroulement en deux temps. Le premier, personnel, permet à chaque employé d’établir son profil de « préférences cérébrales » sur la base d’un questionnaire (HBDI®) conçu par le chercheur américain Ned Herrmann. Le second, relationnel, entraîne l’ensemble des collaborateurs à utiliser des outils pour résoudre des situations de blocage. Le but de cette formation innovante est de faire prendre conscience à ces derniers et aux managers qu’il leur appartient de « faire bouger les lignes ».

[1] Enquête labRH / Opinionway. « Le bien-être au travail des salariés » 2012