Du tri postal au tri sélectif. C’est sur un ancien site de La Poste en bord de Seine à Issy-les-Moulineaux, que Coca-Cola France a inauguré son nouveau siège 100% vert. 

Baptisé NODA, l’édifice répond aux plus hauts critères de performance environnementale des bâtiments dans le monde.

Les eaux usées sont récupérées puis filtrées sur place avant d’être réutilisées pour l’arrosage de la végétation. Le personnel trie ses déchets (à la cantine, à la cafétéria, dans les bureaux) qui sont ensuite aspirés par un système pneumatique sous-terrain vers le centre de collecte de la ville. Et un écologue (spécialiste de l’écologie) a même supervisé la réalisation d’un mur végétal de 30 mètres de haut et l’agencement de terrasses avec des plantes. Des aménagements conçus dans le souci d’assurer la préservation de la faune et de la flore – avec la pose de nichoirs notamment - et le développement d’une biodiversité en harmonie avec les espaces verts situés face à l’île Saint-Germain.

PRIX ET CERTIFICATIONS

C’est cette maîtrise des impacts sur l’environnement, depuis la construction du siège jusqu’à son éco-gestion - de l’eau, l’énergie, les déchets… -, qui a permis à Coca-Cola France de recevoir des prix tels que la Marianne d’Or 2014 du développement durable ou la Pyramide de Vermeil, prix national de l’Immobilier d’entreprise. Une reconnaissance qui s’appuie sur les plus hautes certifications environnementales au monde. Le label HQE1 niveau « Exceptionnel », témoin des faibles effets à court et long terme sur la planète d’une opération de construction ou de réhabilitation. Le certificat BREEAM2 International, niveau «Outstanding3». Ou encore le label BBC (Bâtiment basse consommation), délivré à des logements dont la consommation moyenne d’énergie primaire ne dépasse pas 50 kWh/m2/an, soit la norme imposée par la nouvelle règlementation thermique entrée en vigueur le 1er janvier 2013. Pour se faire une idée, cela représente quatre barils de pétrole pour une maison française moyenne de 125m2.

NODA, Issy-les-Moulineaux

Maquette du siège de Coca-Cola France. © Florian Fromentin

© Florian Fromentin

L’ÉCO-MOBILITÉ ENCOURAGÉE POUR SE RENDRE AU SIÈGE DE COCA-COLA FRANCE

Pour se rendre à NODA, plus de la moitié des salariés peuvent emprunter des moyens de transports doux ou collaboratifs. Le RER tout d’abord, puisque NODA est situé à seulement 10 minutes à pied de la station Issy-Val de Seine. Le vélo, ensuite, grâce aux deux stations Vélib’ qui se trouvent à moins de 500 mètres des bureaux. Le covoiturage enfin. En partenariat avec Blablacar, la plateforme de Coca-Cola France permet de trouver un compagnon de route parmi ses collègues en quelques clics.
Après la voiture ou la ville, c’est l’immeuble qui devient un outil intelligent. Une matière grise au service du bien-être des employés et du respect de l’écosystème. Le siège de Coca-Cola pourrait bien être un aperçu de la vie de bureau de demain.

1 Haute qualité environnementale
2 Utilisé dans 71 pays, BREEAM est le premier référentiel d'évaluation de la performance environnementale des bâtiments dans le monde, avec plus de 532 000 bâtiments certifiés et plus de deux millions en cours de certification. (Source : breeam.org)
3 « Remarquable »