Depuis l’installation de la première usine en France en 1921, The Coca-Cola Company a fait le choix de privilégier le « produire en France » via ses embouteilleurs, Coca-Cola European Partners (CCEP) et Société de Boissons Corses (Socobo). Une marque de confiance pour les collaborateurs de ces entreprises comme pour les consommateurs. Avec Grigny et Clamart en Île-de-France, Socx dans le Nord, Castanet-Tolosan près de Toulouse, Les Pennes-Mirabeau près de Marseille et Furiani en Corse, ce sont au total 6 sites de production qui sont répartis à travers la France pour couvrir tous les bassins de consommation.

90% des boissons de The Coca-Cola Company qui sont consommées en France sont produites en métropole, dans les 6 usines des embouteilleurs de The Coca-Cola Company. Ces boissons sont présentes dans plus de 400 000 points de vente, des grandes surfaces aux boulangeries et cafés de quartier. Avec plus de 265 millions d’euros engagés entre 2009 et 2015, des investissements significatifs ont été réalisés en France dans l’outil industriel pour développer les capacités de production mais aussi réduire son empreinte environnementale. En moyenne, ces boissons ne parcourent pas plus de 280km, entre l’usine et le consommateur.

Produire local, c’est bon pour l’environnement !

Moins on déplace un bien de consommation et plus son bilan carbone est faible, une façon d’optimiser le transport de marchandises. Acheter des produits fabriqués localement participe directement à réduire les émissions de CO2. Les 6 sites de productions permettent à Coca-Cola de rester au plus près de ses consommateurs français.

Carte site de production

La répartition en France des centres et des sites Coca-Cola garantit une couverture efficace du territoire et de la population

© The Coca-Cola Company

Un emploi chez Coca-Cola en crée treize autres en France

Coca-Cola en France*, c’est plus de 2 800 collaborateurs dont près de la moitié travaille sur les sites de production. Mais un emploi direct pour Coca-Cola en France induit 13 emplois indirects. C’est du moins ce que démontre l’étude réalisée par l’Institut Xerfi en 2016 : Coca-Cola en France a permis de créer plus de 36 000 emplois dont 32 500 directement liés à la distribution et la vente des produits dans les cafés, bars, restaurants ainsi que dans les petits commerces.

Un double enjeu, d’autant plus important qu’il s’agit de postes dans des commerces de proximité, et accessibles au plus grand nombre. Mais aussi un bon point pour l’économie tricolore, puisqu’en privilégiant les produits français, le consommateur devient un « consommacteur » et contribue au maintien des industries sur le territoire…

Emballage, transport, vente ou recyclage : tous les domaines d’activité bénéficient des emplois indirectement créés pour Coca-Cola. 

© Coca-Cola European Partners

Coca-Cola profite de la qualité des produits français

Le troisième avantage du « Made in France » est la qualité des produits consommés. La législation française est garante de nombreux contrôles tout au long de la chaîne de fabrication ainsi que dans la composition des boissons. Une garantie de qualité pour les produits Coca-Cola, dont les matières premières proviennent à 90% de fournisseurs français. Une marque internationale qui se fait fort de valoriser la production locale.

*Coca-Cola en France c’est trois entreprises, filiales de groupes distincts et indépendants : Coca-Cola Services France, Coca-Cola European Partners France & Société Corse de Boissons (SOCOBO).