A l’occasion de la célébration du 70ème anniversaire de la libération de Paris, Coca-Cola France s’associe au Département des expositions de la Direction de l’Information et de la Communication de la Mairie de Paris, pour l’exposition Libération de Paris. Août 1944, le combat pour la liberté, présentée du 20 juin au 27 septembre 2014 à l’Hôtel de Ville de Paris.

A travers des documents originaux (bouteilles, affiches, photos) et des objets d’époque, issus des archives du Musée Coca-Cola et de prêts de collectionneurs, Coca-Cola racontera comment elle est devenue un véritable compagnon de route pour tous les « boys » engagés dans le conflit et un symbole de liberté pour les populations libérées. En 1941, l’Amérique fait son entrée dans la Seconde Guerre mondiale. Des milliers d’hommes et de femmes sont envoyés au front. Robert Woodruff, à l’époque Président de The Coca-Cola Company ordonne que « chaque homme portant un uniforme reçoive une bouteille de Coca-Cola pour 5 cents, où qu’il se trouve dans le monde et quel qu’en soit le coût pour l’entreprise ».

A partir de 1943, la présence de la bouteille contour auprès des soldats américains va doper le moral des troupes. Des plages de Normandie à leur entrée dans la capitale le 25 août 1944, les GI’s sillonnent les routes de la libération avec une part de rêve américain dans les poches.

A la libération, un vent nouveau est symbolisé par l’arrivée du Coca-Cola, des bas nylon, de la crème à raser, du tube de dentifrice, des lunettes d’aviateur, en même temps que résonne sur les ondes de la radio de l’US Army, la musique de Glenn Miller et Sidney Bechet. La France découvre l’American Way of Life.

Télécharger le dossier de Presse